ban600

La 14è édition du Festival international du film transsaharien du 30 novembre au 4 décembre à Zagora

La 14è édition du Festival international du film transsaharien du 30 novembre au 4 décembre à Zagora

La ville de Zagora abrite, du 30 novembre au 4 décembre, la 14ème édition du Festival international du film transsaharien (FIFT) qui connaîtra la participation aux différents jury d’une vingtaine de personnalités du monde du cinéma, du théâtre et de la littérature d’une dizaine de nationalités.

Lors de cette édition qui se tiendra sous le signe:  »Le cinéma, l’eau, la vie », le jury de la compétition officielle des longs-métrages, qui sera présidé par le réalisateur hollandais Koert Davidse, sera composé de l’acteur et réalisateur marocain Driss Rokh, de l’acteur marocain Yassine Ahjam, du président du Festival international du film de Mascate (capitale du sultanat d’Oman) (MIFFl) Mohamed Al Kindi, du directeur artistique du festival de Zanzibar (ZIFF) l’italien Fabrizio Colombo, de la directrice de production marocaine Rachida Saidi et de la poétesse et chercheur en littérature Aïcha Amor, indique un communiqué des organisateurs.

Koert Davidse est un célèbre réalisateur né en 1959 en Hollande et qui a fait ses études de photographie et d’arts visuels à l’Académie St. Joost de Breda (Pays-Bas) avant d’exercer le métier de scénariste de films documentaires et de fiction pendant de longues années et de se consacrer à la réalisation et à la production. Il enseigne, également, les arts visuels à l’académie des arts de Rotterdam.

Une sélection de films représentant le Sénégal, les Emirats arabes unis, l’Inde, le Kazakhstan, la Hongrie, l’Irak, le Liban, l’Egypte, le Burkina Faso, le Mali, la Tunisie et l’Iran seront en lice dans le cadre de la compétition officielle du festival.

Au programme, figure aussi une compétition pour remporter le prix de la Fédération africaine de la critique cinématographique dont le jury est composé, notamment de Yeo M’Bah Aboubacar (Côte d’Ivoire), de Mbengue Mouhamadou Abdou Rahmane (Sénégal), de l’écrivain et critique de cinéma marocain Khalil Damoun, et du chercheur et critique de cinéma marocain Bouchta Farqzaïd.

En ce qui concerne le jury du scénario, il sera présidé par le romancier et scénariste marocain Miloudi Chaghmoum, et composé du scénariste de films documentaires Ibraim Ilam, de l’écrivain Mohamed El Hafidi, du critique marocain et ancien président de la Fédération des ciné-clubs au Maroc, Hafid El Aissaoui, et de l’écrivain et journaliste Mustapha Nahal.

Le jury de la compétition du scénario aura à départager les films traitant des thèmes de la vie des nomades, des eaux, de l’environnement, de la vie oasienne et du Sahara.

Par ailleurs, la compétition des courts métrages, qui a été créée cette année, s’assigne pour objectif d’encourager les jeunes réalisateurs au talent avéré de la région Drâa-Tafilalet.

Le jury de la compétition des courts métrages sera composé du réalisateur marocain Abdesslam Laglaai, du président de la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs et directeur du Festival international du Film amateur de Kélibia en Tunisie Aymen Jlili, du dramaturge Said Bachna, du directeur général du centre national de la cinématographie du Mali Moussa Diabaté, et de la jeune réalisatrice marocaine Selma Bargach.

L’édition 2017 sera marquée par la programmation d’une sélection de films marocains et internationaux traitant de la problématique de l’eau qui se pose à tous les pays du monde, dont le Maroc et la province Zagora en particulier, et analysant les contraintes en matière de disponibilité de cette denrée précieuse.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire