ban600

15 morts dans un quadruple attentat-suicide dans le nord-est du Nigeria

15 morts dans un quadruple attentat-suicide dans le nord-est du Nigeria

Au moins quinze personnes ont été tuées dans un quadruple attentat-suicide perpétrée par des femmes à Maiduguri, la capitale du nord-est du Nigeria, régulièrement ciblée par le groupe, Boko Haram, a annoncé, mercredi, la police.

Quatre femmes kamikazes se sont fait exploser en différents endroits du quartier Molai Kalemari mardi soir “tuant 19 personnes” dont elles-mêmes, a déclaré à la presse le commissaire de police de l’Etat du Borno, Damien Chukwu.

Selon la même source, la plupart des victimes sont des membres de milices civiles, qui tiennent de nombreux postes de contrôle à Maiduguri et participent à certaines opérations militaires pour combattre les insurgés aux côtés de l’armée nigériane.

“Au total, 23 personnes ont été blessées”, a précisé le commissaire, laissant entendre que le bilan de ces attaques pourrait s’alourdir.

Bello Danbatta, porte-parole des groupes de milices civiles (“civilian JTF”) et responsable de la sécurité à l’Agence de gestion des urgences du Borno (Sema), a affirmé que ses hommes étaient visés, deux des kamikazes ayant déclenché leurs explosifs à des postes de contrôle gérés par des miliciens.

“En tout, nous avons perdu 12” hommes, a-t-il indiqué. Ils “ont sacrifié leur vie pour protéger leur peuple et la vie et les biens des citoyens de l’Etat de Borno”, a-t-il ajouté.

Les attentats-suicides sont devenus le principal mode opératoire de Boko Haram après huit années d’insurrection sanglante dans le nord-est du Nigeria, qui a fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire