ban600

16è Salon MED-IT : L’évolution de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’emploi en vedette

16è Salon MED-IT : L’évolution de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’emploi en vedette

L’impact de l’évolution de l’intelligence artificielle, notamment dans le domaine de l’emploi, a été au centre des débats dans le cadre de la 16è édition du Salon des technologies de l’information « MED-IT », qui se sont ouverts mardi au Centre international de conférences Mohammed VI à Skhirate.

Organisé sous le thème de « L’intelligence artificielle », ce salon de deux jours s’érige en lieu d’échange, de réflexion et de rencontres pour les professionnels du secteur, leur offrant l’occasion de s’informer, à travers des rencontres BtoB, sur les nouvelles tendances et d’échanger autour des sujets d’actualité de l’IT.

Les problématiques liées à l’emploi, à l’éthique et à la responsabilité pour les différentes formes que peut revêtir l’intelligence artificielle, que ce soit à travers des usines robotisées, des voitures autonomes ou encore des robots interactifs, ont été soulevées lors de la séance inaugurale de cet événement.

Concernant l’emploi, les intervenants ont été unanimes à souligner que l’intelligence artificielle changera indubitablement la donne au niveau international. A ce titre, le Professeur Classe exceptionnelle à l’université d’Aix Marseille, Mustapha Ouladsine, a estimé que l’intelligence artificielle était amenée à détruire des emplois, même si elle en crée d’autres, précisant que si la délocalisation permet de réduire de 65% le coût du travail, la robotisation pourrait le réduire de 90%.

« C’est pour cela que le législateur, les hommes politiques et les scientifiques doivent mener une réflexion ensemble pour préparer l’avenir du marché du travail », a-t-il mis en garde.

S’agissant de la question de l’éthique, le responsable du département des systèmes d’information au sein de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), Rachid Haddouchane, a indiqué que le CNDP doit jouer un rôle de garde-fou pour rappeler quelques principes en matière d’éthique et de règle à respecter.

De son côté, l’expert en robots sociaux et interactifs autonomes, Jérôme Manceaux, s’est félicité, dans une déclaration à la MAP, de la pertinence des questions évoquées lors de cette rencontre, ajoutant que les débats sur l’intelligence artificielle « engendrent le débat sur une révolution latente qui va se développer davantage, l’important étant de ne pas la subir, mais plutôt d’en être partie prenante et de l’utiliser à des fins nobles en vue de créer le monde auquel on aspire ».

Pour ce qui est des craintes relatives au développement des robots autonomes, M. Manceaux, PDG de la société Spoon.AI, s’est voulu rassurant, relevant que « les robots ne remplacent pas les hommes, mais sont là pour promouvoir les interactions sociales ».

MED-IT, qui réunit une centaine d’exposants, est un événement réservé aux professionnels qui attire chaque année quelque 2.500 décideurs marocains du secteur IT, ainsi qu’une centaine d’exposant nationaux et internationaux venus présenter leurs nouveautés et leurs innovations dans ce domaine. Le Salon permet d’approcher les réalités du marché marocain et d’établir des partenariats gagnant-gagnant.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire