ban600

Oujda accueille, du 21 au 24 septembre, la 1ère édition du Salon maghrébin du livre

Oujda accueille, du 21 au 24 septembre, la 1ère édition du Salon maghrébin du livre

La ville d’Oujda abritera, du 21 au 24 septembre courant, la 1ère édition du Salon maghrébin du livre sous le thème : ‘’Dire la jeunesse, écrire l’espoir’’.

Placée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette première édition réunira quelque 200 intellectuels du Maghreb, d’Europe et d’Afrique, soulignent les organisateurs dans un communiqué, faisant savoir que le Sénégal sera l’invité d’honneur de cette manifestation culturelle d’envergure.

Poètes, romanciers, nouvellistes, conteurs, écrivains du théâtre ou des arts visuels, institutions régionales, professionnels de l’édition et de la distribution du livre seront réunis à l’initiative de l’Agence de l’Oriental, de la Wilaya de l’Oriental et du Conseil de la région de l’Orient, pour aborder ensemble ‘’tous les aspects de notre sphère culturelle littéraire et travailler à l’inscrire mieux dans les cultures du monde’’, indique-t-on.

Des tables rondes seront, directement ou non, consacrées au thème de cette première édition, précise la même source, relevant que ’’notre avenir culturel maghrébin nous appartient comme il est lié à ce qui se passe ailleurs, notamment dans les pays de la migration’’.

Et d’ajouter que jeunesse, et même enfance feront l’objet d’activités spécifiques (ateliers et tables rondes dédiées notamment) et d’envergure au sein du Salon, avec un programme fort et bien identifié.

Trois prix Littérature-Jeunesse seront attribués lors de cet événement, ajoutent encore les organisateurs, précisant que la dimension mondialisée d’un Grand Maghreb culturel s’appuiera également sur la tenue d’un séminaire du Prix international du roman arabe.

Notant qu’en accueillant le Salon maghrébin du Livre, Lettres du Maghreb, Oujda ne fait qu’inscrire une action fédératrice de plus à son histoire maghrébine et africaine, la même source poursuit que le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère Délégué en charge des MRE et des Affaires de la Migration soutiennent cet évènement et y participeront, ainsi que l’Université Mohammed 1er d’Oujda et l’Ambassade de France, notamment à travers l’Institut Français d’Oujda. 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire