ban600

330 millions DH alloués la réalisation et l’équipement des espaces culturels et à la protection du patrimoine

330 millions DH alloués la réalisation et l’équipement des espaces culturels et à la protection du patrimoine

Une enveloppe budgétaire de l’ordre de 330 millions de dirhams (MDH) a été allouée à des projets portant sur la réalisation et l’équipement d’un réseau d’espaces culturels, la préservation du patrimoine culturel, l’équipement des institutions publiques et le renforcement des capacités, a indiqué mardi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj.

Dans un exposé présenté devant la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants dans le cadre de l’examen du projet du budget sectoriel du ministère au titre de 2017, M. El Aaraj a souligné que les axes d’intervention du département de la Culture concernent « la protection et la valorisation du patrimoine culturel », « la proximité culturelle », « les industries culturelles », « le renforcement de la diplomatie culturelle » et « l’amélioration de la gouvernance ».

Ainsi, le premier axe a porté sur la protection, la préservation et la valorisation du patrimoine culturel vivant, le développement de l’économie du patrimoine et l’organisation de rencontre thématiques sur le tourisme culturel, avec les partenaires institutionnels.

Il comprend des projets portant notamment sur la rénovation des bâtiments historiques à Casablanca et des vestiges du Palais Bahia, la coupole des Almoravides et l’entourage de la Koutoubia à Marrakech, la rénovation des sites de Chellah et des Oudayas à Rabat et de la cité antique Al Mazama à Houceima, ainsi que la réhabilitation et la valorisation de la musique Hassanie, et l’inventaire du patrimoine immatériel hassani.

Le deuxième axe relatif à la proximité culturelle, porte sur la généralisation des infrastructures culturelles sur l’ensemble du territoire national, la diminution progressive des disparités territoriales, afin de toucher les différentes catégories sociales, a précisé le ministre.

Le troisième axe relatif à l’action du secteur (industries culturelles) s’inscrit dans le cadre des efforts consentis pour la consolidation d’une industrie culturelle et créative dans les domaines du livre, la musique, le théâtre, l’art plastique, les associations culturelles, le soutien aux différents festivals ainsi que le soutien financier aux domaines du théâtre, l’édition, la musique, la chorégraphie et les arts plastiques et visuels.

Le quatrième axé, lié à la diplomatie culturelle, concerne plusieurs activités et manifestations culturelles à l’étranger, l’accueil des missions étrangères et l’organisation de forums et activités artistiques dans plusieurs pays amis.

Le dernier axe relatif à l’amélioration de la gouvernance, comprend des projets portant sur les procédures liées aux domaines d’intervention du ministère et l’élaboration de systèmes de gestion informatique pour faciliter la gestion administrative, a conclu le ministre.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire