ban600

Affaire Skripal: La Russie expulse plus de 50 diplomates occidentaux

Affaire Skripal: La Russie expulse plus de 50 diplomates occidentaux

La Russie a ordonné vendredi l'expulsion de plus de 50 diplomates d'une vingtaine d'Etats en représailles contre les pays ayant annoncé cette semaine d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal.

Les ambassadeurs de 23 pays parmi lesquels la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, le Canada et la Pologne ont été convoqués au ministère russe des Affaires étrangères, où ils se sont vu notifier les mesures d'expulsion prises à l'encontre de leurs diplomates.

"Il leur a été remis une note disant qu'en protestation aux accusations déraisonnables et aux expulsions de diplomates russes (...), la Russie déclare persona non grata le nombre correspondant d'employés diplomatiques", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

>>Lire aussi: Affaire Skripal: Moscou procède à l’expulsion de 60 diplomates américains

Moscou répond à l'identique, en expulsant le même nombre de diplomates que chaque pays a expulsé d'émissaires russes. Quatre diplomates de l'Allemagne, du Canada, de la France et de la Pologne devront par exemple quitter la Russie. Treize diplomates ukrainiens devront également quitter le pays, un nombre identique au nombre de Russes qui avaient été contraints de quitter Kiev cette semaine.

Au total, 56 diplomates vont être expulsés de Russie après les mesures annoncées vendredi. A ce chiffre devraient s'ajouter les représailles de Moscou contre l'Australie et la Macédoine, qui n'ont pas encore été rendues publiques. Canberra avait expulsé deux diplomates russes, et Skopje un.

Ainsi, avec l'annonce par le chef de la diplomatie russe jeudi soir de l'expulsion de 60 diplomates américains, au moins 119 diplomates en poste en Russie devront quitter le pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire