ban600

Afrique du Sud: La communauté marocaine célèbre la fête du Trône dans la joie et la communion

Afrique du Sud: La communauté marocaine célèbre la fête du Trône dans la joie et la communion

 Par Abdelghani AOUIFIA

La communauté marocaine, établie en Afrique du Sud, a célébré, dimanche, dans une ambiance de joie et de communion la glorieuse fête du Trône, qui marque cette année le 18è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Plusieurs dizaines de ressortissants marocains, venus de différentes régions d’Afrique du Sud, ont fait le déplacement au quartier de Greenside à Johannesburg pour célébrer dans un cadre festif et convivial cette glorieuse fête, l’occasion pour les expatriés marocains et leurs familles de renouer avec la mère-patrie et exprimer leur attachement indéfectible au Trône Alaouite.

Organisée par l’association des Marocains résidant en Afrique du Sud, cette réception, qui s’est déroulée dans les pures traditions marocaines, a été aussi l’occasion pour les familles marocaines de se réunir dans une ambiance chaleureuse à forte charge patriotique pour exprimer leur fierté des avancées remarquables que le pays ne cesse de réaliser sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

L’année 2017 étant celle du retour historique du Royaume au sein de sa famille institutionnelle africaine, de nombreux ressortissants africains se sont joints à la communauté marocaine pour célébrer ce 18è anniversaire de l’intronisation du Souverain, architecte de ce retour triomphal du Maroc au sein de l’Union africaine.

Venus de l’Ouganda, du Malawi, d’Afrique du Sud, du Sénégal, du Mali, de Burkina Faso, du Nigeria et du Congo, ces ressortissants africains ont rendu un vibrant hommage à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a conduit avec sagesse et clairvoyance le processus ayant conduit au retour du Maroc au sein de l’organisation panafricaine.

«Le Maroc est un des pays fondateurs de l’organisation panafricaine», a rappelé Mme Agnes Ikatikite, présidente de l’association Diaspora Women Renaissance, soulignant, devant l’assistance, que le Maroc, qui a réussi à réaliser d’importants progrès économiques, a une grande contribution à apporter aux efforts de développement en Afrique.

«Le Maroc est un pays écouté sur la scène internationale et son retour au sein de l’UA renforcera à coup sûr la voix de l’Afrique dans le concert des nations», indique-t-elle.

Même son de cloche chez d’autres intervenants lors de cette réception comme Ricky Nair, représentant l’association civique du Grand Mayfair, qui a mis en avant les progrès réalisés par le Maroc, notamment en matière de promotion des droits de l’homme et d’ancrage de la démocratie.

Il a souligné que le Maroc a su, à la faveur de ces efforts déployés tout au long des deux dernières décennies, renforcer sa stabilité dans un environnement régional en proie aux turbulences.

Abondant dans ce sens, Shaheed Mathee, directeur du département des études islamiques à l’université de Johannesburg, a mis en avant la vocation du Maroc en tant que havre de paix et de stabilité et voix de modération.

Cette vocation prédispose le Royaume à jouer pleinement le rôle qui lui revient en tant qu’acteur fiable et écouté en matière de lutte contre l’extrémisme de tous bords, a dit le spécialiste des questions islamiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire