ban600

Agence Fitch prévoit une hausse des dépôts dans les banques participatives au Maroc

Agence Fitch prévoit une hausse  des dépôts dans les banques participatives au Maroc

Les dépôts qui seront collectés par les banques participatives au Maroc pourraient connaitre une hausse allant de 5 à 10 % , selon les prévisions de l’agence mondiale de notation Fitch Ratings.

Les perspectives de croissance des banques participatives s’annoncent positives au Maroc car les dépôts représentent environ 70 %  du financement du secteur bancaire, précise l’Agence Fitch.

“On s’attend à une progression rapide au début des opérations des banques participatives au Maroc comme cela a été le cas en Turquie et en Indonésie”, souligne Fitch, indiquant que ces produits bancaires permettent aux clients d’avoir accès à une gamme plus complète de services.

Toutefois, “il est peu probable” que ces banques prennent une part de marché importante auprès des banques conventionnelles en raison de la forte pénétration bancaire au Maroc avec 70 pc des adultes qui détiennent un compte bancaire, souligne l’Agence Fitch.

Après le lancement en mai dernier de Umnia Bank, fruit d’un partenariat entre la CDG, CIH Bank et la Qatar International Islamic Bank, Attijariwafa Bank a présenté dernièrement à la presse sa nouvelle banque participative, Bank Assafa.

Cinq banques participatives ont été agréées par Bank Al Maghrib en début d’année. BMCE Bank of Africa s’est associée à Al Baraka Banking Group du Bahreïn, la Banque centrale populaire (BCP) au groupe saoudien Guidance Financial Group, et le Crédit Agricole du Maroc à l’Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire