ban600

Aggravation du déficit commercial de 1,6% à fin septembre 2017

Aggravation du déficit commercial de 1,6% à fin septembre 2017

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 1,6% durant les neuf premiers mois de 2017, se chiffrant à 76 milliards de dirhams (MMDH) contre 74,8 MMDH un an auparavant, indique l’Office des changes.

Cette aggravation est due à l’augmentation des importations (+6,4%) et des exportations (+7,8), précise l’Office des changes dans une note sur les indicateurs mensuels de septembre 2017, notant que le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 78,1% au lieu de 77,1%.

L’accroissement des importations à 347,1 MMDH est essentiellement dû à la hausse des produits énergétiques (+28,4%), de produits bruts (+14%), de produits finis de consommation (+4,4%), de demi produits (+2,8%) et de biens d’équipement (+0,7%), atténuée par la baisse des produits alimentaires (-2,2%), relève la même source. L’évolution des exportations trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement ceux de l’aéronautique (+15,4%), des phosphates et dérivés (+10,1%), de l’agriculture et l’agro-alimentaire (+10%), de l’industrie pharmaceutique (+8,9%), du textile et cuir (+6,9%), de l’Automobile (+4,6%) et de l’électronique (3,6%).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire