ban600

Al Hoceima: D’importants projets réalisés ou en cours pour sécuriser l’accès à l’eau

Al Hoceima: D’importants projets réalisés ou en cours pour sécuriser l’accès à l’eau

Des efforts colossaux ont été consentis et des projets « très importants » ont été réalisés ou sont en cours de réalisation dans la province d’Al Hoceima pour renforcer l’infrastructure hydraulique, sécuriser l’accès à l’eau potable et protéger contre les inondations, a indiqué, vendredi à Al Hoceima, la secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal. L’ensemble des projets de lutte contre les inondations inscrits dans le cadre du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit », devraient être achevés à la fin de l’année en cours ou au début de 2018, a indiqué Mme Afailal qui intervenait lors d’une réunion de communication avec les élus de la province sur les actions et le plan d’intervention de son département dans la province.

Cette visite intervient après d’autres effectuées en application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI au gouvernement pour être à l’écoute des populations et répondre à leurs préoccupations, tout en les informant des projets réalisés et ceux programmés, a-t-elle poursuivi.

En matière d’accès à l’eau potable, la ministre a rassuré que l’alimentation de la population locale est garantie à long terme à la faveur des projets colossaux en cours, notamment la station de dessalement de l’eau de mer supervisée et financée par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). La station, dont les travaux ont été lancés récemment, mobilisera à terme un investissement global de 300 millions de dirhams (MDH), a-t-elle précisé.

La ministre a également évoqué le projet du barrage Ghiss, tant attendu par la population, qui permettra d’assurer et de sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville d’Al Hoceima et des centres avoisinants, ainsi que de protéger les zones aval contre les inondations.

Il s’agit d’un barrage de type remblai à masque amont en béton, d’une hauteur de 86 m sur fondation, a-t-elle fait savoir, ajoutant que ce barrage, dont le volume est d’environ 3,8 Mm3 de remblai, permettra de créer une retenue de 93 millions de m3 et de régulariser un volume de 17 Mm3/an.

La réalisation de ce barrage, d’un coût de 1,3 milliard de dirhams (MMDH), qui a été programmée initialement durant la période 2021-2024, a été accélérée pour sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville d’Al Hoceima et des centres avoisinants suite à la succession des années de sécheresse dans la région, a relevé Mme Afailal.

Lors de cette réunion, un exposé a été présenté sur les projets réalisés au cours de l’année 2016 et ceux prévus en 2017 en matière de protection des centres ruraux et urbains contre les inondations. Ces projets concernent plusieurs centres dont la commune urbaine d’Al Hoceima, Imzouren, Targuist, Beni Boufrah, Ajdir, Sidi Youssef Ou Ali, Arbaa Taourirt, Béni Bouayach, Snada, Al Manoud outre la zone industrielle Ait Kamra à Imzouren.

La contribution du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau à cet effort s’élève à 112,7 MDH répartis sur 2016 (24,9 MDH), 2017 (72,8 MDH), outre le programme complémentaire (15 MDH).

Au cours de cette réunion, qui s’est déroulée en présence du gouverneur de la province d’Al Hoceima, Farid Chourak, les élus ont mis l’accent sur la nécessité de renforcer la communication avec les représentants locaux de la population sur les projets en cours et prévus pour qu’ils puissent jouer leur rôle de médiateur entre les instances gouvernementales et les citoyens.

Ils ont également insisté sur l’impératif que les projets engagés soient réalisés dans les délais préfixés, tout en assurant un suivi permanent du déroulement des travaux pour garantir le respect total par les entreprises des cahiers de charge.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire