ban600

AlHoceima: une délégation exceptionnelle concrétise la nouvelle relance socio-économique

AlHoceima: une délégation exceptionnelle concrétise la nouvelle relance socio-économique

Les manifestations des habitants de la ville d’Al Hoceima et régions qui duraient déjà depuis presque six mois ne pouvaient continuer plus longtemps sans que le gouvernement ne se manifeste et renoue le dialogue avec les citoyens.

Voilà qu’après un premier déplacement du ministre de l’Intérieur à la ville d’Al Hoceima afin de faire un état des lieux et surtout écouter les doléances des habitants de la région, c’est au tour d’une délégation ministérielle conduite par Abdelouahed Laftit, ministre de l’Intérieur et Aziz Akhannouch, ministre de la Pêche, de l’Agriculture, du développement durable et des eaux et forêts, du directeur général de l’Office national de l’Eau et de l’Electricité, de s’y rendre, ce lundi 22 mai en fin de matinée, dans le cadre d’un programme gouvernemental économique et social visant à examiner et à mettre en place divers projets de développement socio-économiques pour la ville et sa région.

La délégation comprend également le ministre de l’Education nationale, le ministre de la Santé, le ministre de la Culture et de la Communication, le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique ainsi que la secrétaire d’Etat chargée de l’eau.

Une importante réunion, présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, en présence du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd s’est tenue en présence du wali de la région du nord Mohamed Yacoubi, des élus locaux et d’ONG.

Des revendications objectives et légitimes 

Rappelons que jeudi, un communiqué officiel a mentionné que le gouvernement « se montre compréhensif à l’égard des revendications objectives et légitimes de la population d’Al Hoceima » mettant en évidence les responsabilités de l’Exécutif à garantir les conditions d’une vie digne aux citoyens et d’honorer ses engagements de développement dans la région et ce en accélérant la réalisation des projets prévus dans le cadre du programme baptisé « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit » lancé par le Souverain, en octobre 2015, d’une enveloppe budgétaire de 6,5 milliards de dirhams. C’est donc lors d’un point de presse que le ministre de l’Intérieur a souligné, au sein du siège de la wilaya de la ville d’Al Hoceima, devant un grand public que « cette démarche est une initiative sincère de la part du gouvernement à l’égard des revendications légitimes et objectives  des citoyens de la ville » avant d’ajouter que « la province d’Al Hoceima jouit d’une considération particulière de la part de SM le Roi ».

Force est de rappeler que dès sa première tournée dans la région, juste quelques mois après son avènement au trône, le Roi Mohammed VI avait nourri un énorme espoir dans cette région enclavée.

« Notre désolation n’a d’égale que Notre détermination à mobiliser toutes les énergies pour venir en aide aux sinistrés de la province d’Al-Hoceima, et engager la reconstruction de la région du Rif qui Nous est si chère » avait-il dit dans son discours du 25 mars 2013, et d’ajouter « C’est dans cette perspective que Nous avons ordonné la mise en place d’une agence urbaine pour Al Hoceima et pour Nador. Il est nécessaire, en outre, d’accélérer la restauration et la reconstruction des infrastructures publiques essentielles tels que les écoles, les hôpitaux et les mosquées. », «  Partant de Notre conception stratégique des grandes questions qui préoccupent la Nation, Nous avons donné Nos instructions au Gouvernement pour qu’il s’attelle sans tarder à l’élaboration d’un plan de développement structurel intégré, à moyen et à long termes, pour la mise à niveau de la province d’Al Hoceima et le développement de la région du Rif », et de souligner que « Parallèlement, il faudra s’attacher en particulier, à encourager les investissements et les projets de développement générateurs d’emplois, notamment dans les secteurs du tourisme, des pêches maritimes. Bâtir une économie agricole moderne et productive est une nécessité qui s’impose également ».

À propos de l'auteur:

Souad Mekkaoui

Souad Mekkaoui est la Directrice de la Rédaction de « Maroc diplomatique ». Une passion pour l’écriture et un irrésistible désir de communiquer. Auparavant professeur de langue française, écrivaine et aujourd’hui journaliste en charge de « Maroc diplomatique » dans ses versions écrite et numérique, Souad Mekkaoui, auteure de Plus forte que la souffrance et Femmes au purgatoire, elle est aussi une femme engagée avec sa plume contre les abus de tous genres, sociétaux et moraux. Son style s’inspire de l’impertinence, il nous livre en revanche une vision pertinente des choses, il questionne…

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire