ban600

En application des Hautes instructions royales, réunion à Rabat sur les moyens à même de faire face à la vague de froid qui sévit dans plusieurs régions

En application des Hautes instructions royales, réunion à Rabat sur les moyens à même de faire face à la vague de froid qui sévit dans plusieurs régions

En application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, une réunion s’est tenue ce samedi au siège du ministère de l’Intérieur à Rabat, pour examiner les moyens à même de faire face à la vague de froid qui sévit dans plusieurs régions du Royaume.

Présidée par le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, cette réunion, qui s’est déroulée en présence des représentants des secteurs gouvernementaux et services sécuritaires concernés, a été l’occasion de parachever l’examen des mesures déjà prises pour lutter contre les répercussions de cette vague de froid et d’en alléger les effets sur les populations locales. Intervenant à cette occasion, M. Laftit a appelé à la mobilisation de l’ensemble des secteurs gouvernementaux et autres intervenants pour prendre les mesures qui s’imposent dans cette conjoncture.

Le ministère de l’Intérieur, ses services centraux et provinciaux et tous les services concernés, dont la Gendarmerie royale, les Forces auxiliaires, la Protection civile et les différentes composantes des autorités locales sont disposés à assumer leurs responsabilités dans l’allègement de ce fardeau sur la population en application des Hautes Instructions royales, a-t-il souligné. M. Laftit a fait savoir que l’organisation de l’opération de distribution des aides alimentaires pour les catégories ciblées dans les 22 provinces recensées est fin prête.

Le ministère a procédé, en exécution des hautes instructions royales, à l’application des dispositions du plan national global qui a ciblé cette année 205 douars relevant de 169 communes dans 22 provinces, pour une population totale de 514.000 personnes, a indiqué le ministre, ajoutant que lors de la saison actuelle, le ministère a procédé à l’activation du centre de commandement et de vigilance au niveau du ministère de l’Intérieur pour suivre la situation, coordonner les opérations d’intervention et inviter les walis et gouverneurs des régions et provinces concernées à la mobilisation et à prendre les mesures proactives et préventives nécessaires.

Il a expliqué que ces mesures concernent essentiellement la localisation des points de stockage et de vente du bois de chauffage par le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, la mobilisation des équipements relevant des services de l’Etat ainsi que ceux appartenant aux privés en cas de besoin et leur installation près des points d’accès susceptibles d’être coupés. il s’agit aussi de garantir une intervention immédiate à travers les hélicoptères de la Gendarmerie royale et du ministère de la Santé en vue de venir en aide aux populations se trouvant dans un état critique notamment les femmes enceintes.

Ces mesures ont porté aussi, a ajouté le ministre, sur la mise en oeuvre des comités provinciaux de veille, de suivi et d’évaluation continue de la situation sur le terrain tout en veillant à garantir l’approvisionnement normal des zones concernées en produits de base et des différents moyens de chauffage. Elles concernent également la poursuite des travaux de connexion de ces douars au réseau téléphonique ainsi que l’approvisionnement et la distribution de fourrage pour le bétail, étant l’élevage une des principales activités économiques des habitants de ces régions.

Le ministre a rappelé en ces sens le rôle fondamentale du comité national consistant principalement à assurer le suivi du travail des comités provinciaux et la mise en oeuvre du plan national pour cette année à travers la mobilisation d’un premier lot de denrées alimentaires de base comprenant 26 mille paniers des 50 mille assurés à cette fin, qui ont été remises aux provinces d’El Haouz, Al Hoceima, Beni mellal, Azilal, Boulemane, Chefchaouen, Khenifra, Ifran, Midelt, Taourirt, Taroudant, Taza et Tinghir.

Il a été procédé également au suivi de 3681 femmes enceintes dont 205 ont été prises en charge dans des centres de santé ou dans des maternités à l’instar de l’année dernière, outre la remise de 26.650 couvertures aux provinces d’El Haouz, Al Hoceima, Beni mellal, Azilal, Boulemane, Chefchaouen, Khenifra, Ifran, Midelt, Taourirt, Taroudant, Taza et Tinghir et l’aménagement de 900 plateformes pour l’atterrissage des hélicoptères mobilisés de la Gendarmerie Royale et du ministère de la Santé avec un taux de couverture avoisinant 75 pc.

Un total de 1075 douars ont été connectés au réseau téléphonique portable, avec un taux de 89% alors que l’élaboration d’un programme dédié à la connexion du reste des douars au réseau téléphonique via satellite est en cours. Afin de combler le besoin au niveau des ressources humaines, il a également été procédé à la coordination avec la direction des routes relevant du ministère de l’Equipement et du Transport pour le recrutement de 75 conducteurs supplémentaires de chasses-neiges, et ce, dans un cadre contractuel au titre de cette campagne.

M. Laftit a également salué les efforts déployés par les différents secteurs concernés conformément à une approche proactive afin de gérer cette situation de manière raisonnable et globale et de lutter contre les répercussions du changement climatique, notamment lors de fortes chutes de neige, qui isolent les habitants de ces régions enclavées. Ces efforts ont été inclus dans un rapport comportant l’ensemble des mesures et interventions des départements ministériels concernés, mises en place avec le plus grand sérieux et engagement avant cette vague de froid et de chutes de neige, a-t-il relevé.

Par ailleurs, les différents secteurs participant à cette rencontre ont exposé les mesures prises et les ressources humaines et logistiques qui ont été mobilisées pour affronter la vague de froid dans les provinces concernées, dont la Gendarmerie royale, la Protection civile, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des eaux et forêts, le ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable, le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le ministère de la Santé, le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau et le haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

Ainsi, le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, a indiqué que l’Office national de l’électricité a mobilisé toutes les ressources logistiques et humaines et les équipements nécessaires en vue d’intervenir en cas de coupures ou de demande accrue d’électricité, notamment dans ces conditions climatiques à travers la mobilisation d’importantes équipes d’intervention et de ressources additionnelles, tout en veillant à assurer un nombre suffisant de bonbonnes de gaz utilisées dans le chauffage dans les provinces concernées par la vague de froid, en coordination avec l’ensemble des départements ministériels concernés.

Pour ce qui est de la santé, le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, ministre de la Santé par intérim, Abdelkader Amara, a fait état de la mobilisation lors de cette première phase de 660 médecins, de plus de 1950 infirmiers, de 43 hôpitaux et de 9 unités mobiles de santé et de plus de 400 ambulances, ajoutant que concernant l’équipement, 950 véhicules chasse-neige ont été mobilisés et des conducteurs additionnels de ces engins ont été engagés en vue de couvrir plus de 5 mille kilomètres de routes couvertes par la neige, outre la mise en place d’applications sur téléphone mobile pour informer les usagers d’éventuelles coupures de routes.

De son côté, la secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charfat Afilal a souligné les efforts fournis afin d’informer les citoyens via des bulletins météorologiques d’alerte en vue de prendre les mesures nécessaires. S’agissant de l’agriculture, le représentant de ce secteur a fait savoir que le plan d’intervention se décline en deux volets; le premier relatif au suivi de la campagne agricole au niveau local et provincial en ce qui touche à l’état de l’agriculture et du cheptel en vue de mettre en place un plan d’intervention urgent destiné à faire face aux répercussions des changements climatiques. Le deuxième volet concerne le programme de réduction des disparités sociales à travers le déblocage des fonds requis à l’acquisition des équipements logistiques nécessaires, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le haut-commissaire au eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim El Hafi, a indiqué que 6300 fours améliorés ont été distribués en 2017, notant que ce chiffre est susceptible d’augmenter cette année en raison de la vague de froid qui sévit dans plusieurs régions, notant que le haut commissariat oeuvre à renforcer le réseau de distribution de bois de chauffage en vue d’améliorer les conditions de vie et l’économie énergétique dans ces régions. Les représentants de la Gendarmerie royale et de la Protection civile ont quant à eux exposé les efforts fournis et les mesures prises afin d’affronter cette vague de froid en vue d’assurer la sûreté des citoyens et de leurs biens à travers des voitures et des avions spéciaux, outre la mobilisation des ressources humaines nécessaires et l’approvisionnement de l’ensemble des régions concernées en nombre nécessaire de couvertures.

Ont pris part à cette rencontre notamment le général de division commandant de la Gendarmerie royale, le général de brigade commandant de la Protection civile, le général de brigade inspecteur des Forces auxiliaires (zone nord) et le ministre délégué à l’intérieur.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire