ban600

La BAD approuve un prêt pour le financement de la 1ère phase du Programme d’Appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc

La BAD approuve un prêt pour le financement de la 1ère phase du Programme d’Appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc

Le Conseil d’administration du Groupe la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé vendredi à Abidjan, un prêt de 200 millions de dollars US pour le financement de la première phase du Programme d’Appui à l’Accélération de l’Industrialisation au Maroc (PAAIM I).

Ce programme a pour principal objectif de favoriser l’accélération industrielle du Royaume et de consolider les bases d’une croissance durable et partagée, indique la BAD dans une note parvenue à la MAP.

Et de poursuivre que ce programme se fixe pour objectifs spécifiques d’améliorer l’environnement des affaires, de dynamiser les exportations et de soutenir le financement des activités industrielles qui assurent la promotion de l’entreprenariat féminin et le respect de l’environnement.

Le PAAIM, précise-t-on, est aligné sur deux des cinq priorités stratégiques de la BAD (Top5), à savoir ‘’Industrialiser l’Afrique’’ et ‘’Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique’’, faisant savoir qu’il a pour but de soutenir le Plan d’Accélération Industrielle du Maroc 2014-2020 qui, ambitionne de renforcer la diversification de l’économie par les nouvelles filières, en particulier, grâce aux PME et au secteur exportateur.

‘’Cette stratégie ambitionne d’accroître la part de l’industrie dans le produit intérieur brut de 14 à 23 points et la création d’un demi-million d’emplois à l’horizon 2020’’, lit-on dans le document.

Pour rappel, le conseil d’administration de la BAD a approuvé, en mars dernier, le Document de Stratégie-Pays pour la période 2017-2021 qui expose le contexte et le cadre stratégique de l’action de la BAD au Maroc.

Ainsi, les interventions de la Banque s’articuleront autour de deux piliers à savoir : la Promotion de l’industrialisation verte par les PME et le secteur exportateur; et l’Amélioration des conditions de vie par l’emploi pour les jeunes, les femmes et en zone rurale.

En chiffres, le partenariat entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque Africaine de Développement compte à ce jour 32 opérations totalisant 2,3 milliards d’euros d’engagements dans les secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et assainissement et de l’agriculture et dont 84 pc sont dédiés aux infrastructures.

Cela démontre l’excellence de la coopération entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque africaine de développement qui compte près d’un demi-siècle, conclut la même source.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire