ban600

Badr Kanouni: six nouvelles villes seront annoncée « sans bidonvilles » en 2017

Badr Kanouni: six nouvelles villes seront annoncée « sans bidonvilles » en 2017

Le président du conseil d’administration  du groupe Al Omrane annonce des chiffres positifs pour l’exercice 2016 et une progression pour 2017.

Suite à la tenue du conseil de gouvernance du Groupe, le président du conseil d’administration  du groupe Al Omrane, lors d’un point de presse,a annoncé que l’année 2017 connaîtra la déclaration de six nouvelles «villes sans bidonvilles». Il s’agit des villes Ksar El Kebir, Tetouan (au nord), Settat, Ain Atiq et Moulay Yacoub. L’année 2016 n’a par contre connu qu’une seule déclaration dans ce sens, celle de la ville Sidi Slimane.

Selon Kanouni, 57 villes sur 85 sont jusqu’à présent déclarées sans bidonvilles depuis le début du programme lancé en 2004 avec un budget de 20 milliards de Dirhams. Le patron d’Al Omrane a en outre que la population des bidonvilles au départ du programme en 2004 ne dépassait pas les 270.000 familles. Ce chiffre a augmenté pour atteindre les 390.000 familles. Il a en outre noté que le Groupe a atteint un tôt de réalisation de 107 % par rapport à la population recensée en 2004. Il faut rappeler que la participation de l’Etat au financement du programme s’élève à 7.5 millards de dirhams, le Groupe pour sa part a un apport de 8.5 milliards de dirhams.

Concernant le résultat  de l’activité du Groupe, Il a déclaré que malgré la conjoncture difficile de l’année  2016, le groupe a réalisé une augmentation des investissements de 7% pour atteindre les 5.9 milliards de dirhams. Le chiffre d’affaire  du groupe a atteint les 5.3 milliards de dirhams avec une progression de 15% en 2016.

Le patron d’Al omrane a en outre annoncé que le groupe poursuivra ses investissements  au cour de 2017 avec la programmation de 22000 nouvelles unités logement, et le lancement de projet de réhabilitation urbaine au bénéfice de 120.000 familles et la fin des travaux pour 24000 unités en cour de construction. Ces résultats pour 2016 viennent alors que le secteur de l’immobilier connait un recul de 26% en termes de production d’unité de logement ainsi que la baisse enregistrée par le secteur cimentier de 0.7% et  la baisse des crédit à la promotion immobilière de 5% durant la même année.

Par ailleurs, Kanouni a tenu à souligner la collaboration positive du Groupe avec  la Cour des comptes dans l’élaboration de ses rapports « heureusement qu’ils nous rendent visite annuellement du fait du nombre des sociétés qui constituent  le Groupe. D’ailleurs ils nous aident à développer nos procédés » a-t-il déclaré.

Questionné au sujet  de lots de terrain octroyés à un certain nombre de cadre du groupe dans la localité de Harhoura près de Rabat, Kanouni a précisé que l’affaire est entre les mains de  la justice et qu’il attend  le verdict des tribunaux à ce sujet.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire