ban600

Béni Mellal-Khénifra: D’importants investissements pour booster la dynamique économique

Béni Mellal-Khénifra: D’importants investissements pour booster la dynamique économique

 La région de Béni Mellal Khénifra a connu, en cette année 2017, le lancement d’une série de projets économiques d’envergure de nature à booster la dynamique économique dans cette partie du Royaume qui arrive en cinquième rang en termes de création de richesses et le huitième en ce qui concerne le PIB par habitant.

De tels chantiers permettront en outre de stimuler la création d’emplois dans des secteurs aussi variés que l’industrie, l’énergie, les mines, le bâtiments et travaux publics, de même qu’ils sont susceptibles de favoriser l’activité industrielle.

Dans ce sens, la région, qui comprend les provinces de Beni Mellal, Azilal, Khenifra, Khouribga et Fquih Ben Saleh, verra la programmation de projets qui contribuent grandement à la promotion et à la modernisation du tissu économique et à l’amélioration du climat des affaires qui est indispensable pour renforcer l’attractivité durable et la compétitivité du territoire.

La commission régionale d’investissement Béni Mellal-Khénifra a ainsi approuvé 11 projets avec un investissement global de 865 millions de dirhams intéressant les secteurs de l’agro-alimentaire, le tourisme, les servies et l’habitat.

Selon le centre régional d’investissement (CRI), l’essentiel des projets agre e s est porte par de grands ope rateurs publics ou prive s tel que le Groupe OCP qui entreprendra, dans le cadre de sa strate gie de de veloppement industriel durable, plusieurs projets d’envergure concernant l’ouverture de nouvelles mines, l’extension et le de veloppement de laveries de Bni Amir et de Mrah, l’ache vement a l’horizon de 2020 de la nouvelle laverie d’Oulad Fare s, la plus grande du monde, ainsi que la mise en place d’ouvrages hydriques et e lectriques.

Gra ce a ces diffe rents projets, la re gion se permettra une nouvelle vocation e conomique en se repositionnant sur de nouveaux secteurs d’activite , indique le CRI.

Au total, ce sont 20 milliards d’investissements qui ont été validés par le CRI de la région Beni Mellal-Khenifra au cours du premier semestre de l’année qui tire à sa fin.

Ces projets concernent essentiellement le secteur de l’industrie (49%), celui de l’énergie et des mines (40%), et le bâtiment et les travaux publics (8%), avec à la clé la création de 3.720 emplois par les établissements privés et publics en charge de ces projets.

D’autres projets permettront d’initier une dynamique industrielle tant attendue au niveau de la province de Khe nifra : il s’agit notamment de l’unite de production de ciment colle a la commune Sidi Lamine, d’un montant de 15 MDH, et de l’unite de fabrication des mate riaux de construction a la commune territoriale Moha Ou Hammou Zayani d’un montant de 31 MDH.

La me me dynamique s’e tendra a d’autres localite s, notamment montagneuses, a l’instar de la Commune territoriale d’Aghbala qui accueillera un projet agro- industriel, consistant en la mise en place d’une unite frigorifique d’une capacite de 2200 tonnes de pommes par an, d’un montant de 30 MDH.

Dans le domaine du BTP, le CRI fait état d’un projet d’habitat a la ville de Be ni Mellal pour un montant d’investissement de passant 1 MMDH. Ce projet viendra e toffer l’offre d’habitat de qualite dans la re gion, notamment l’offre en matie re de logements sociaux (2.900 appartements).

Dans le secteur touristique, plusieurs projets valide s devraient valoriser davantage certains sites touristiques de la Re gion, tel celui de Bin El Ouidane qui a pu attirer trois projets qui permettraient de diversifier l’offre touristique en matie re d’he bergement et de divertissement, avec des ho tels, des villas, des clubs et des maisons d’ho tes, d’un montant global d’environ 120 MDH.

Ce semestre a e te marque e galement par l’approbation d’un projet sportif, a la Commune d’Ouled Yaich, lequel projet consistera a re aliser un complexe sportif avec des composantes de formation, d’he bergement, et de terrains de sport d’un montant de 12 MDH.

Le secteur de la sante a e galement be ne ficie des projets valide s au cours de ce semestre, avec la mise en place des e tablissements d’offre des services sanitaires de proximite . Ces projets totalisent un montant d’investissement de 80 MDH.

S’agissant de la cre ation d’entreprises, le CRI que le nombre, au cours du premier semestre 2017, a atteint 337 entite s. La SARL reste la forme juridique de pre dilection pour les entrepreneurs (65% entite s).

Le montant de clare des capitaux des entreprises cre e es a atteint 38,4 MDH et ont investi les secteurs des services, du BTP et du commerce repre sentant respectivement, 30%, 30% et 24% des cre ations d’entreprises permettant de ge ne rer 750 nouveaux emplois.

Plusieurs autres actions ont e te entreprises dans le cadre des efforts fournis en vue de stimuler le développement de la région et participer a son animation et a sa promotion, dont une zone industrielle intégrée dans la province de Khouribga sur 200 hectares.

Par Aziz Lamssyeh 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire