ban600

La BERD finance un projet de conservation des eaux de la plaine du Saïss

La BERD finance un projet de conservation des eaux de la plaine du Saïss

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et ses partenaires ont annoncé jeudi un financement de 207 millions de dollars pour le projet de conservation des eaux de la plaine du Saïss.

Ce projet, qui permettra d’améliorer l’infrastructure d’irrigation et de protéger la production agricole contre des changements climatiques, a été également approuvé par le Fonds vert pour le climat, précise un communiqué publié par cette banque européenne, basée à Londres.

Le projet prévoit la construction d’un adducteur primaire de 135 kilomètres entre le barrage M’dez et la plaine du Saïss dans le Nord du Royaume. Il permettra de remplacer le prélèvement d’eau effectué localement sur l’aquifère et les ressources en eaux de la plaine du Saïss, qui font actuellement l’objet d’une surexploitation.

La réalisation de ce projet écologique devra entraîner une nette amélioration de l’utilisation des ressources en eaux. Le transfert d’eau du barrage M’dez vers la plaine du Saïss assurera une distribution durable d’eau douce, en évitant l’épuisement des ressources en eaux souterraines dans la région grâce à une utilisation plus efficace de ressources hydrauliques et au renforcement de la résilience au changement climatique dans le cadre d’une approche intégrée.

Le Maroc est devenu un pays d’opérations de la BERD en 2012 et, à ce jour, la Banque a engagé plus de 1,17 milliard d’euros dans 30 projets à travers le pays dans divers secteurs de l’économie, y compris des lignes de facilitation du commerce avec les banques locales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire