ban600

Booster le partenariat Maroc-Gabon : Un forum les 14 et 15 septembre à Rabat

Booster le partenariat Maroc-Gabon : Un forum les 14 et 15 septembre à Rabat

Dans le sillage de l’engagement solennel de SM le Roi Mohammed VI et du président gabonais, Ali Bongo Ondimba d’insuffler une nouvelle dynamique au partenariat unissant le Maroc et le Gabon, un forum pour la consolidation des échanges commerciaux et économiques aura lieu les 14 et 15 septembre à Rabat.

Pour le Gabon, pays en pleine mutation et qui aspire à un développement effectif, avec l’ambition affichée d’investir 21 milliards USD sur les prochaines années pour renforcer les infrastructures et soutenir les pôles de croissance hors pétrole, ce forum revêt une importance cruciale.

Cet événement qui se tiendra au siège de l’ambassade haute représentation diplomatique de la république du Gabon près le Royaume du Maroc, sise à Rabat, bénéficie du concours des ministères gabonais des Affaires Etrangères, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale, chargé des gabonais de l’étranger, et de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie.

Du côté marocain, on note les ministères de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Numérique ; et le ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale. Ce rendez-vous qui augure déjà d’un avenir prometteur du partenariat entre Rabat et Libreville, fait suite à celui des Affaires tenu en avril 2014, et au forum Maroc- Gabon des Affaires de l’emploi qui a été organisé en mai 2015, et qui ont connu un franc succès, annonce la représentation diplomatique du Gabon à Rabat.

Le Forum économique Gabon-Maroc 2017, illustration parfaite de la volonté conjointe des deux pays d’insuffler une nouvelle dynamique à leur partenariat séculaire, dispose de tous les ingrédients pour servir de plateforme pour une véritable promotion des investissements directs et la dynamisation des échanges entre les deux pays, selon la logique win-win, véritable socle de la politique africaine du Royaume.

A cet effet, de nombreux opérateurs économiques marocains et gabonais assisteront au Forum Maroc – Gabon 2017, dont l’objectif majeur est de participer à la consolidation des échanges économiques et commerciaux entre Libreville et Rabat.

Le Forum devra permettre notamment, aux investisseurs marocains de découvrir les opportunités d’investissement offertes par le Gabon et aux Agences, parties prenantes de la nouvelle stratégie de développement du Gabon, de venir expliciter à divers opérateurs et acteurs marocains, leur fonctionnement, ainsi que leurs attentes.

Afin d’atteindre les résultats escomptés et permettre d’approfondir les échanges entre participants, deux panels seront proposés aux participants, dont le premier jettera la lumière sur « Les potentiels du Maroc et du Gabon, et les opportunités d’investissement », et le second focalisera sur « Le rôle des Agences, Fonds Souverains, et Caisses de Dépôts dans le développement des économies et la dynamisation des échanges ». Des rencontres B2B sont également programmées.

L’Ambassade du Gabon au Maroc inscrit son action dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), la vision stratégique du président gabonais. Ce nouveau Forum Maroc – Gabon va permettre de présenter au patronat marocain les nombreuses opportunités d’investissements présentes au Gabon dans les secteurs de l’énergie, de l’économie verte, de l’agriculture, de la pêche, du tourisme ou encore des NTIC.

 Il s’agit également de prendre connaissance des réformes engagées, afin de promouvoir l’émergence de l’économie gabonaise.

 ‘’Nous souhaitons que le Maroc soit notre partenaire privilégié dans le domaine des affaires et que les relations maroco-gabonaises deviennent un modèle de coopération Sud-Sud’’, a déclaré l’ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire – Haut Représentant de la République Gabonaise près le Royaume du Maroc, Son Excellence Abdu Razzaq Guy KAMBOGO.

Pour rappel, le Gabon vient d’instituer un Haut Conseil pour l’Investissement, réunissant les pouvoirs publics et les acteurs du secteur privé, qui sert de cadre de concertation entre l’Etat et les investisseurs pour relancer l’économie nationale et favoriser la création d’emplois.

Othmane Semlali

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire