ban600

Brillante participation de la plasticienne marocaine Aziza Alaoui à l’exposition “Ball Parade-Russia” à Mexico

Brillante participation de la plasticienne marocaine Aziza Alaoui à l’exposition “Ball Parade-Russia” à Mexico

Avec sa dernière création "Raices" (racines), l'artiste plasticienne marocaine Aziza Alaoui a réussi à mettre en valeur un Maroc pluriel par sa diversité culturelle millénaire et son patrimoine ancestral, à travers sa participation à l'exposition "Ball Parade-Russia", inaugurée samedi à Mexico.

L'exposition, organisée par la mairie de la ville de Mexico et l'association "Locos por el Art", est constituée de 33 ballons, chacun représentant un pays participant à la Coupe du monde en Russie 2018, en plus du Qatar comme pays hôte du mondial de 2022.

Ces ballons qui portent des dessins représentatifs des 33 pays, réalisés par des artistes peintres de renommée internationale, sont exposés jusqu'au 13 mai à l'emblématique avenue Paseo de Reforma à Mexico, avant de faire le voyage en Russie où ils seront exposés dans plusieurs villes tout au long du mondial.

Cette manifestation est une incursion artistique portée par l'élan du ballon rond et représentant les 32 pays participant à la grande messe planétaire du football, a confié à la MAP l'ambassadeur du Maroc au Mexique, Mohamed Chafiki, en marge de sa participation à l'inauguration de cette exposition.

"Le Maroc y participe avec l'oeuvre de l'artiste Aziza Alaoui, qui replonge dans ses racines marocaines, à travers des expressions symboliques issues de l'art et de l'architecture marocains, un régal de couleurs, où le rouge et le vert interpellent le bleu des océans et des mers, fenêtre d'ouverture de notre peuple sur le monde", a souligné M. Chafiki, ajoutant que l'élan du Maroc s'alimente continuellement de ses racines profondes pour parler aux autres peuples du monde à travers ces ballons.

>>Lire aussi : Vernissage à Lima d’une exposition de l’artiste peintre marocain Said Messari

"C'est un très bon projet qui permet à travers l'art de donner conscience à la diversité culturelle des différents pays, tout en unissant le concept du mondial, qui est une fête universelle de ce sport populaire", a indiqué, pour sa part, la plasticienne marocaine dans une déclaration similaire.

"Je voulais à travers mon œuvre refléter ce qu'est le Maroc, un pays de diversité culturelle, et représenter à travers l'art cette richesse de la culture marocaine, dont des architectures arabesque arabes, de la géométrie de l'art islamique, en plus des formes de la géométrie et de l'art décoratif berbères", a-t-elle expliqué.

Pour la créatrice de cette oeuvre d’art plastique multidimensionnelle, le choix des couleurs se veut une représentation du Maroc à travers son paysage lumineux, chaud et chaleureux, qui reflète aussi la douceur de son climat et la générosité de ses habitants.

"je voulais surtout représenter cette chaleur aussi bien climatique qu'humaine, à travers des couleurs joyeuses et chaleureuses qui sont le rouge des terres du désert du Maroc, le bleu de ses belles villes comme Assilah et Chefchaoun, de l'océan et des cascades marocaines, mais aussi comme représentation de la poterie de ses villes ancestrales de Fès et Salé, ainsi que le jaune qui représente la lumière et le vert, incarnation du pâturage", a expliqué Mme Alaoui. 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire