ban600

La Bulgarie se dit prête à une adhésion partielle mais « immédiate » à l’espace Schengen

La Bulgarie se dit prête à une adhésion partielle mais « immédiate » à l’espace Schengen

Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE, a considéré jeudi que son pays est prêt à une intégration partielle mais "immédiate" de l'espace Schengen.

Le chef du gouvernement a souhaité la levée des contrôles aux frontières aériennes et maritimes du pays, tout en formant l'espoir que l'intégration de la Bulgarie à l'espace de libre circulation Schengen soit acceptée "immédiatement" par ses partenaires européens.

Dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre informelle des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Sofia, M. Borissov ne s'est pas dit opposé à une adhésion par étapes à l'espace européen, qui repousserait à plus tard la question de la levée des contrôles aux frontières terrestres.

>>Lire aussi : « Un conte de fée entre l’océan et le Sahara », une exposition photos en Bulgarie qui vante le charme du Maroc Culture et Média

Le Premier ministre a toutefois assuré que son pays réunit tous les critères pour une adhésion complète à l'espace Schengen.

Membres de l'UE depuis 2007, la Bulgarie et la Roumanie ont rempli les critères techniques d'admission à Schengen. Leur admission, requérant l'unanimité, a cependant été bloquée par un groupe de pays qui y sont défavorables.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire