ban600
Voeux

Rabat: Présentation du second appel à projets du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité

Rabat: Présentation du second appel à projets du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité

 Le second appel à projets lancé dans le cadre du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité a été présenté, mardi à Rabat, dans le cadre d’une rencontre d’information, à l'initiative de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Cette rencontre vise à sensibiliser les partenaires techniques et financiers potentiels aux opportunités de s’associer à ce fonds doté de 4,6 millions de dollars, à travers l’apport d’expertises ou de financements supplémentaires en vue de renforcer, compléter et pérenniser les interventions prévues au titre du déploiement du "Modèle intégré d’amélioration des établissements d’enseignement secondaire (MIAES)" au niveau des Régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi dans le cadre de l’activité "Education secondaire" relevant du Compact II, soulignent les organisateurs.

Ces interventions cibleront près de 60 établissements de l’enseignement secondaire (collèges et lycées) au niveau desdites régions, qui bénéficieront, dans le cadre d’une approche contractuelle, d’un appui intégré qui portera sur le renforcement de leur autonomie administrative et financière, la promotion d’une pédagogie centrée sur l’élève et l’amélioration de l'environnement physique des apprentissages à travers des réhabilitations adéquates des infrastructures scolaires et la fourniture d’équipements nécessaires à l’innovation pédagogique, ajoute-t-on.

La rencontre d’information a été l’occasion d’exposer les objectifs du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité, les conditions et modalités de participation à cet appel à projets, les projets éligibles et les critères d'évaluation des projets soumis.

Cet appel à projets, dont la durée de candidature s’étend du 13 février au 30 avril 2018, privilégiera la sélection et le cofinancement à hauteur de 50% de projets de partenariat ayant trait à cinq thèmes centraux, à savoir les technologies de l’information et de la communication; les activités parascolaires; les bibliothèques scolaires et les salles polyvalentes; le renforcement des capacités linguistiques des élèves; et l’orientation des élèves et leur ouverture sur les carrières.

Dans une déclaration à la presse, M. Abdelghni Lakhdar, directeur général de MCA-Morocco, établissement public en charge de la mise en œuvre du deuxième programme de coopération "Compact II" conclu entre le gouvernement marocain et son homologue américain, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC), a expliqué que l’éducation secondaire comprend parmi les projets phares un nouveau modèle intégré pour l’amélioration des établissements d’éducation secondaire.

Cette rencontre est un appel à la fois à la société civile mais aussi au secteur privé pour s’associer à ce projet et apporter une valeur ajoutée à ce nouveau modèle, l’objectif étant l’amélioration des performances des élèves en vue d’améliorer leur employabilité, a-t-il relevé.

Après le premier appel avec la sélection de trois associations, le deuxième appel est destiné aux régions de Marrakech-Safi et Fès-Meknès, a-t-il dit.

De son côté, la directrice adjointe du MCC à Rabat, Manahan Carrie, a relevé que la mission de son établissement consiste à contribuer à réduire la pauvreté à travers la croissance économique, notant que l’agence s'attelle à la mise en œuvre d’un projet de coopération avec le ministère marocain de l’Education nationale dans le domaine de l’éducation secondaire, lequel projet vise à améliorer la qualité de l’éducation au Maroc et l’employabilité des jeunes dans le cadre d’une approche participative.

>>Lire aussi : Émission par adjudication de Bons de Trésor à court, moyen et long termes

Le projet va bénéficier à près de 100.000 élèves de l’éducation secondaire, dans le cadre d’une collaboration avec le ministère de l’Education nationale dans trois régions du Royaume, a-t-elle ajouté.

Le premier appel à projets, lancé du 6 décembre 2016 au 6 février 2017 dans le cadre du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité, a été couronné par la sélection de trois projets de partenariat devant bénéficier aux élèves de la première région pilote Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et plus particulièrement à ceux des 34 établissements scolaires concernés par la composante "MIAES" relevant de l’activité "Education secondaire", a-t-il expliqué.

A rappeler que le premier projet "Education et formation pour l’employabilité", dont le budget s’élève à 220 millions de dollars, a pour objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes à travers l’amélioration de la qualité et de la pertinence des programmes d’enseignement secondaire et de formation professionnelle et de l’accès équitable à ces programmes, afin de mieux répondre aux besoins du secteur productif.

Doté d’un budget de l’ordre de 170 millions de dollars, le second projet "Productivité du foncier" vise l’amélioration de la gouvernance et de la productivité du foncier, aussi bien rural qu’industriel, pour mieux répondre aux besoins des investisseurs et attirer davantage d’investissements.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire