ban600

Casablanca: campagne de communication d’envergure et plan d’action pour la sécurité du tramway

Casablanca: campagne de communication d’envergure et plan d’action pour la sécurité du tramway

 Le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), Casa Transports et RATP Dev Casablanca ont procédé, mardi à Casablanca, au lancement officiel d'une campagne de communication d’envergure afin de renforcer l’attention des usagers de la route aux abords des lignes de tramway, dévoilant, par là-même, le plan d'action 2018 relatif à la sécurité de ce moyen de transport.

Le directeur général de Casa Transports, Youssef Draiss, le secrétaire permanent du CNPAC, Benacer Boulaajouli, et le directeur général de RATP Dev Casablanca, Philippe Ratto, ont présenté, au cours d'une conférence de presse, les volets clés du plan d’actions ainsi que les grandes lignes de la campagne de communication.

Ainsi, M. Draiss a expliqué que le plan d’actions intervient dans un contexte marqué par une hausse significative des accidents de la circulation dans la ville de Casablanca (+12,43 % en 2017) par rapport à l’année écoulée, tout comme les accidents avec le tramway (+ 4,13 % en 2017).

"Il s’agit d’identifier les zones les plus accidentogènes pour améliorer la sécurité avec de nouveaux aménagements urbains, notamment au niveau des ronds-points, de tenir des réunions mensuelles dédiées à la sécurité entre la Sureté nationale, Casa Transports et RATP Dev Casablanca et de mener une campagne de sensibilisation dans les écoles auprès des plus jeunes", a-t-il détaillé.

Malgré une accidentologie en hausse, le tramway de Casablanca reste le moyen le plus sûr pour se déplacer en ville, a-t-il assuré, ajoutant que le tramway s’impose toujours en tant que référence à l’international vu que le taux moyen annuel d’accidents à Casablanca est de 0,40/10.000 km, soit un taux plus faible que les standards de l’Union internationale des transports publics (0,45 accidents/10 000 km).

Le responsable a, par ailleurs, tenu à rappeler que chaque année, les accidents du tramway coûtent 12 millions de dirhams à la ville de Casablanca, outre le fait qu’ils privent souvent pendant plusieurs heures les Casablancais de la régularité d’un moyen de transport qui accueille chaque jour près de 140.000 voyageurs.

Abordant la campagne de communication, le secrétaire permanent du CNPAC a, de son côté, souligné que cette initiative commune vise à amener le piéton et tous les usagers de la route à prendre conscience du risque de s’approcher trop près des rames en mouvement ainsi qu’à mieux connaître les contraintes de freinage dues au poids du tramway.

La prudence et la vigilance à proximité du tramway et de sa plateforme s’imposent pour tous les usagers de la route, a insisté M. Boulaajouli, notant qu’un tramway lancé à pleine vitesse représente une puissance équivalente à celle d’une quinzaine d’éléphants au pas de charge.

La majorité des accidents ont pour origine un manque d'attention des automobilistes, des deux-roues et des piétons qui ne respectent pas le code de la route et la signalétique du tramway, a-t-il rappelé, faisant observer qu’un feu rouge ou stop non respecté, changement brusque de direction ou encore traversée de voie sans regarder sont autant de comportements à risque qui mettent en danger l'automobiliste, le cyclomotoriste, le piéton mais aussi le conducteur du tramway et tous les passagers à bord des rames.

>>Lire aussi : Driss Benhima: La réussite « immatérielle » de Casablanca passe par la promotion du tourisme et de la culture

Pour sa part, Philippe Ratto a indiqué que RATP Dev Casablanca met 300 collaborateurs, soit plus de la moitié de ses ressources humaines, au service de la sécurité des voyageurs et des biens, précisant dans cette optique que le poste de commande centralisé, doté d’un dispositif de 460 caméras de surveillance, bénéficie d’une présence policière 24h/24 et d’une brigade dédiée composée de 40 agents de police.
Le rôle des conducteurs du tramway est essentiel pour assurer la sécurité des passagers, a-t-il relevé, indiquant qu’en 2016, RATP Dev Casablanca a créé ITKAN, un outil de management de la performance inédit au sein du groupe RATP.

Cette solution innovante analyse les données brutes de conduite afin de corriger et ajuster les écarts des conducteurs au moyen de plans de formation et d’amélioration ciblés, a expliqué le DG de RATP Dev Casablanca.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire