ban600
Voeux

Casablanca: Lancement de la campagne de sensibilisation contre la fraude au baccalauréat

Casablanca: Lancement de la campagne de sensibilisation contre la fraude au baccalauréat

Une campagne de sensibilisation contre la fraude au baccalauréat a été lancée, mercredi à Casablanca, avec pour objectif de contribuer à une mobilisation globale afin de mettre en place une approche visant à contrecarrer ce fléau.

Organisée par la direction provinciale du ministère de l’Éducation nationale relevant de la préfecture d’arrondissement Ain Chok sous le thème « Sans fraude nous réussirons », cette troisième édition se distingue par le fait qu’elle vise l’ensemble des niveaux scolaires, primaire, secondaire et qualifié au niveau de la direction provinciale dans le cadre d’une approche impliquant les différents acteurs principaux notamment les cadres administratifs et éducatifs, les associations des parents d’élèves, les familles, les syndicats, les acteurs de la société civile, les départements gouvernementaux concernés et les médias, ont indiqué les organisateurs.

La question de la fraude aux examens, qui s’est propagée de manière inquiétante ces dernières années, constitue une vraie menace pour le système éducatif national portant atteinte à la crédibilité des diplômes scolaires et au principe de transparence et de l’égalité des chances, a fait savoir à cette occasion, la directrice provinciale du ministère de l’Éducation nationale à la préfecture d’arrondissement, Ain Chok, Mme.Bouchra Aarif. 

>>Lire aussi : Le rapport du CSEFRS dévoile un déséquilibre entre l’évolution du nombre d’étudiants et de celui des organismes professionnels d’encadrement

Après avoir souligné la nécessité de l’éradication de la fraude en milieu scolaire pour une meilleure crédibilité des diplômes notamment le baccalauréat, Mme.Aarif a mis en avant les efforts déployés par les responsables éducatifs pour garantir la transparence requise lors des examens à travers une approche éducatif préventive visant la sensibilisation des élèves du danger de la fraude et des mesures disciplinaires qui en résultent. 

Les autres interventions ont mis l’accent sur l’impératif d’une action commune dans le but d’encourager les élèves à fournir davantage d’efforts et à ne compter que sur leurs propres compétences au lieu de recourir à des méthodes frauduleuses. 

Cette initiative a été marquée par une conférence sur la lutte contre la fraude dans ses dimensions éducative, sociale, religieuse et psychologique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire