ban600

Le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations en 2017 : un nouveau statut à la hauteur des aspirations culturelles du Maroc et du Chili

Le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations en 2017 : un nouveau statut à la hauteur des aspirations culturelles du Maroc et du Chili

Doté depuis août 2017 d'un nouveau statut, le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations se dresse du haut d'un monticule qui surplombe la paisible ville côtière chilienne de Coquimbo, en digne représentant de la richesse et de la diversité de la culture marocaine au Chili et en Amérique latine.

Ce lieu, hautement symbolique et complètement adopté par la population chilienne de la ville depuis sa création en 2007, fait office de phare et d’avant-poste de la culture marocaine au Chili et en Amérique latine à travers plusieurs activités dont l’organisation de manifestations culturelles et artistiques, l’enseignement de la langue arabe outre la promotion des valeurs universelles de la paix et de l’humanisme.

Grâce à l’accord signé en août dernier à Santiago, le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations bénéficie désormais d'un nouveau statut, le premier jamais octroyé à un Centre en Amérique latine.

Cet accord bilatéral entre le Royaume du Maroc et la République du Chili institue le rôle précurseur de ce haut lieu de la culture marocaine dans le pays latino-américain et lui octroie un cadre, un rôle et des objectifs définis.

Formant désormais partie intégrante de l’Ambassade du Maroc au Chili, le Centre a pour objectifs la diffusion de la culture marocaine au Chili, à travers l’échange entre les cultures avec les différentes instances et institutions culturelles et la promotion des valeurs universelles de la paix, de l’humanisme et des valeurs civilisationnelles.

En vertu de cet accord, le Centre organise des activités culturelles dont des manifestations culturelles et artistiques, comme l’art de la calligraphie, la littérature, l’enseignement de la langue arabe et d’autres langues, la musique, des ateliers de cinéma ou de théâtre, en plus de la traduction et publication d’œuvres littéraires, l’organisation de conférences et de rencontres culturelles.

Le Maroc s’engage, à travers cet accord, à faciliter la création d’un centre culturel chilien au Royaume, et ce, dans le cadre du principe de réciprocité.

Le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo a réussi à jeter des ponts entre les cultures et les civilisations du Maroc et du Chili.

Lors de cette année 2017, le Centre a repris ses activités en organisant plusieurs manifestations culturelles de grande facture.

En octobre dernier, l’édition espagnole de l’ouvrage "Mohammed VI : Le Roi stabilisateur" de Jean-Claude Martinez, publiée dans les Éditions Lacre (juillet 2017), a été présentée au Palais Rioja à Viña del Mar, lors d’une soirée organisée à l’initiative du Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations et l’Ambassade du Maroc au Chili.

Cette présentation a été rehaussée par la présence d’une pléiade de personnalités du monde de la politique et de la société civile chilienne ainsi que des membres de la communauté arabo-chilienne établie dans la ville de Viña del Mar, la Cité jardin, perle du pacifique au Chili.

L’ouvrage "Mohammed VI, le Roi stabilisateur" est une analyse géopolitique de qualité qui met en évidence le rôle de Sa Majesté le Roi en tant que garant du libre exercice des cultes, ainsi que le rôle capital du Maroc, qui constitue un "verrou incontournable" en matière de lutte contre les fléaux du terrorisme et de l'immigration illégale.

Une activité culturelle a été organisée par le Centre dans cette même ville à travers la projection du film marocain "L'Orchestre des aveugles" du réalisateur Mohamed Mouftakir, au Palais Rioja lors de la 50ème édition du Festival international du cinéma de Viña del Mar.

Cette projection avait réuni un public nombreux venu découvrir cette œuvre cinématographique marocaine sous-titrée en espagnol.

La résidence du Royaume du Maroc à Santiago avait célébré la traditionnelle "Nuit avec l’Art", un évènement mondain haut en couleurs et en symboliques organisé à l’initiative du Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo et l’Ambassade du Maroc au Chili en partenariat avec le Conseil national chilien pour la protection des personnes âgées (CONAPRAN).

Transformés le temps d’une soirée en véritable galerie d’art accueillant une exposition de peintures chiliennes classiques et modernes de 216 tableaux, dont les recettes de vente aux enchères vont au profit du CONAPRAN, les jardins de la résidence du Maroc ont accueilli des centaines de convives, tous venus en réponse à l’appel de la bienfaisance et de la solidarité sociale.

En somme, le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo est appelé à piloter des actions aussi riches que variées et à des niveaux aussi diversifiés que le culturel, l’artistique, le social, le diplomatique et le littéraire à même d’instituer le rôle précurseur de ce haut lieu de la culture marocaine au Chili et en Amérique latine.

Par Brahim Salaheddine Amhil

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire