ban600

Le CESE présente un projet de rapport sur « le développement du monde rural : Défis et perspectives »

Le CESE présente un projet de rapport sur « le développement du monde rural : Défis et perspectives »

La Commission permanente de la régionalisation avancée et des développements rural et territorial relevant du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a présenté, jeudi à Rabat, un projet de rapport sur « Le développement du monde rural : Défis et perspectives ».

Compte tenu de l’importance du monde rural, où vit environ 40 pc de la population marocaine, « il est devenu nécessaire de donner une impulsion qualitative au développement du monde rural, particulièrement dans les zones montagneuses qui font face à de nombreux défis », a souligné le président du CESE, Nizar Baraka, dans une déclaration à la presse à l’occasion de la tenue de la 70-ème session ordinaire du Conseil.

Plusieurs raisons ont motivé le choix de ce sujet, notamment l’ambition d’une émergence socio-économique durable et d’un ancrage du monde rural dans la dynamique nationale, a précisé M. Baraka, notant que « le faible niveau du développement humain des populations rurales, la persistance des inégalités socio-économiques, l’enclavement, la marginalisation et la pauvreté accentuée, qui touche davantage les populations les plus vulnérables des campagnes marocaines, constituent des freins et des situations à risques qu’il convient de juguler ».

Le monde rural est pourvoyeur de capitaux humains et renferme des gisements de richesses qu’il faut mobiliser au service du développement durable de la nation, a dit M. Baraka.

Ce projet de rapport, a-t-il poursuivi, se propose d’analyser les différentes facettes de ces problématiques et d’apporter des éléments de réponses à ces questions, dans la perspective d’inciter les pouvoirs publics à élaborer, en concertation avec tous les acteurs concernés et la participation effective des populations rurales, une nouvelle vision du développement du monde rural, centrée beaucoup plus sur la dimension humaine et pas seulement sur les équipements et les infrastructures de base ».

La méthodologie adoptée pour l’élaboration de ce rapport consiste à procéder à une analyse de l’état actuel de développement rural et à déceler les facteurs ayant entravé l’amélioration du cadre de vie de la population vivant en milieu rural et de façon à mieux révéler les éléments manquants à une meilleure cohérence et intégration des stratégies et programmes dans leurs objectifs et au stade de leur mise en œuvre.

Quant aux recommandations du CESE, M. Baraka a fait savoir qu’elles portent principalement sur la mise en place d’une loi-cadre déterminant une stratégie visant la promotion du monde rural afin de garantir une coordination entre les différentes politiques publiques et d’établir un lien avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Cette stratégie devrait également avoir comme objectif la diversification des sources de croissance et de revenus pour les habitants du monde rural, a fait noter le président du CESE.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire