ban600

Chambre des conseillers-Fondation Konrad Adenauer: Mise en place d’un partenariat autour de la décentralisation et la régionalisation

Chambre des conseillers-Fondation Konrad Adenauer: Mise en place d’un partenariat autour de la décentralisation et la régionalisation

Un contrat-cadre de partenariat a été signé, mercredi à rabat, entre la Chambre des conseillers et la Fondation allemande Konrad Adenauer (KAS), portant essentiellement sur la coopération, la décentralisation et la régionalisation.

Cet accord, paraphé par Ahmed Touizi, membre du bureau de la Chambre des conseillers, chargé des relations avec l’environnement institutionnel et le représentant-résident de la KAS, Helmut Reifeld, porte sur la mise en œuvre des actions de coopération concernant l’appui à l’organisation du Forum parlementaire des régions, qui réunit tous les acteurs de la régionalisation, en tant que cadre institutionnel de coordination et de concertation au sujet des questions et approches liées à la décentralisation avancée.

Les deux parties s’engagent, également, à mettre en œuvre les actions de coopération concernant l’appui à l’organisation du forum parlementaire mondial annuel sur la justice sociale, qui réunit plusieurs grandes personnalités officielles du Maroc et de l’étranger pour présenter les différents modèles de la justice sociale, étant donné que la Chambre des conseillers coordonne l’élaboration commune et participative du modèle marocain de justice sociale.

Ce contrat-cadre de partenariat vise aussi l’appui à l’organisation de conférences thématiques, à travers des tables rondes et workshops portant sur des thématiques comme la régionalisation avancée, la diplomatie parlementaire, les objectifs de développement durable (ODD) et les questions climatiques. Il porte également sur l’échange de visites entre les parlementaires marocains et allemands dans le cadre de la diplomatie parlementaire, avec pour objectif de partager l’expérience allemande en matière de décentralisation et de régionalisation avec les membres de la Chambre des conseillers.

Ce partenariat consacre également un volet à l’assistanat parlementaire, avec un programme qui concerne 20 assistants pour une période de 5 mois (octobre 2017-février 2018) pour la première phase, dans la perspective de renouvèlement.

Dans une déclaration à la presse, à cette occasion, M. Touizi a souligné que ce contrat-cadre de partenariat va permettre de renforcer davantage la coopération bilatérale entre la Chambre des conseillers et la KAS, en vue de profiter de l’expérience, l’expertise et l’appui de cette Fondation, connue par ses actions touchant les conseils élus.

Ce partenariat va permettre de s’ouvrir davantage sur les régions, vu que 36 membres de la Chambre des conseillers représentent différentes régions, a ajouté M. Touizi, précisant que la Constitution de 2011 a doté la Chambre des conseillers de larges prérogatives, dans le sens de la consécration de sa représentativité territoriale des régions.

Le représentant-résident de la KAS a indiqué, pour sa part, que cette Fondation a pour mission d’établir des contacts entre les institutions politiques et les parlementaires, ainsi que des liens communs concernant la décentralisation et la régionalisation avancée au Maroc.

M. Reifeld a, dans ce sens, noté que la signature de ce contrat de partenariat va permettre la formation des élus au niveau local, provincial et régional, ainsi que l’organisation de plusieurs forums en vue de partager l’expérience allemande en matière de décentralisation et de régionalisation avec les membres de la Chambre des conseillers.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire