ban600

Le Chef du gouvernement incombe le retard de certains projets de l’Agence Bouregreg au non-respect d’engagements financiers

Le Chef du gouvernement incombe le retard de certains projets de l’Agence Bouregreg au non-respect d’engagements financiers

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani a appelé, mercredi à Rabat, toutes les parties concernées par les projets de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg à contribuer efficacement au succès de ce chantier et à apporter le soutien nécessaire à l’Agence en mettant à sa disposition les ressources financières prévues, en vue de lui permettre de réaliser ces projets dans les délais impartis.

M. El Othmani s’exprimait lors de la 15è session du Conseil d’administration de l’Agence, consacrée à la présentation du bilan des réalisations de l’Agence dans le cadre du contrat-programme signé avec l’Etat pour la période 2014-2018, ainsi qu’à l’examen des perspectives de leur action, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Évoquant le retard qui a été constaté dans l’exécution de certains projets programmés dans le cadre du contrat-programme et des conventions signées entre l’agence et ses partenaires, le chef du gouvernement a souligné que ce retard est dû principalement au non-respect par certains partenaires de leurs engagements financiers.

L’Agence pour le développement de la vallée du Bouregreg a pu réaliser une série de projets qui ont largement contribué à fluidifier la circulation entre les villes de Rabat et Salé, tels que le projet du Tramway, le pont Hassan II, le pont Moulay Youssef, le tunnel des Oudayas et la rocade N.2 qui va permettre de relier directement l’avenue Mohammed VI à Rabat à la route nationale N.6 à Salé sur une distance de 8 km, et dont le taux de réalisation a atteint 90%, a-t-il dit.

>>Lire aussi : Casablanca: Plus de 50 exposants à la 11è édition du Salon Auto Expo 2018

Il a également mis en avant le rôle de l’agence dans la promotion culturelle dans les deux rives (Rabat-Salé) par le biais de sa filiale « Bouregreg Cultures » qui a été créée pour construire le Musée national d’archéologie et des sciences de la terre et le Grand théâtre de Rabat, dont les travaux avancent significativement, malgré certaines difficultés qui exigent de redoubler d’efforts pour la réalisation de ce projet dans les délais impartis, a-t-il relevé.

M. El Othmani a souligné que cette dernière année de la durée de réalisation du contrat-programme entre l’Etat et l’Agence interpelle sur la nécessité de réfléchir aux meilleurs moyens pour parachever les projets qui accusent du retard, à même de garantir la réalisation des objectifs de développement escomptés de cet important projet », exhortant tous les acteurs à examiner la possibilité d’élaborer un amendement supplémentaire au contrat-programme actuel en prenant en considération les changements et les difficultés auxquelles l’agence fait face, ainsi que la durée nécessaire pour rattraper le retard que connaissent certains projets programmés.

Cette rencontre, présidée par le chef du gouvernement, a été marquée par la présentation du bilan des réalisations de l’agence et de ses filiales au titre des années 2016 et 2017, notamment dans les volets relatifs à l’urbanisme, la gestion urbaine, les projets d’aménagement et des infrastructures du transport, de l’environnement et de la prévention de l’urbanisme non réglementé, relève le communiqué.

Les membres du Conseil ont suivi, à cette occasion, des exposés de rapports de l’auditeur, du contrôleur de l’Etat et de la commission d’audit, au titre des années 2015 et 2016. Il a été procédé, à l’issue de la réunion, à l’arrêt des comptes financiers au titre de ces deux exercices, selon la même source.

Après l’adoption du budget de l’agence ainsi que son plan d’action au titre de l’année 2018, le Conseil d’administration a chargé le directeur général par intérim de préparer le projet d’annexe du contrat-programme N.2 et de le présenter au président du Conseil du directoire pour approbation, et ce tout en prenant en considération la situation financière de l’agence et les nouvelles orientations.

Cette réunion a été marquée par la présence notamment des ministres du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale et de la Culture et de la communication et des Secrétaires d’Etat chargés de l’Artisanat et de l’économie solidaire, de l’Habitat et du Développement durable, ainsi que des secrétaires généraux de certains départements concernés, outre le Wali directeur général des collectivités locales, le Wali de la région de Rabat-Salé-Kenitra, le gouverneur de la préfecture de Salé, le président du conseil de la commune de Rabat, le président du conseil de la commune de Salé, le président du conseil préfectoral de Salé, les présidents des instances professionnelles concernées, des représentants des organisations de la société civile, de départements ministériels et des établissements publics concernés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire