ban600

Le chef du gouvernement préside une réunion consacrée à l’état d’avancement des projets de développement dans la province d’Al Hoceima

Le chef du gouvernement préside une réunion consacrée à l’état d’avancement des projets de développement dans la province d’Al Hoceima

Conformément aux hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a présidé, lundi au siège de son département, une réunion élargie consacrée à l’état d’avancement des projets de développement inscrits dans le cadre du programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit » et afin de délibérer sur les réelles contraintes et problématiques posées au niveau de la province d’Al Hoceima et faisant l’objet des manifestations sociales en cours au niveau de la région.

Au début de cette réunion, le chef du gouvernement a rappelé la sollicitude particulière dont SM le Roi Mohammed VI entoure la province d’Al Hoceima, où le Souverain a présidé la signature du programme de développement « Al Hoceima Manarat Al Moutawassit », et qui couvre plusieurs grands projets au profit de la population de cette province, indique mardi un communiqué du département du chef du gouvernement.

Lors de cette réunion, M. El Othmani a tenu à rassurer la population d’Al Hoceima que le gouvernement attache à ces revendications et aux programmes de développement dans la province un intérêt et un suivi particuliers, le dossier ayant été abordé à l’occasion de plusieurs Conseils de gouvernement tenus récemment.

Il a, de même, souligné le devoir du gouvernement à écouter et à se pencher sur les revendications légitimes de la population d’Al Hoceima, ainsi que celles exprimées dans d’autres villes, et à œuvrer à y répondre dans les limites des moyens disponibles.

Le chef du gouvernement a souligné, à cet égard, la nécessité d’adopter et de généraliser une approche de développement fondée sur l’écoute des citoyens et leur implication dans le choix et la mise en place des programmes de développement, de sorte à ce que ces programmes puissent cibler leurs besoins réels, avec pour impératif d’assurer le suivi des chantiers et programmes de développement régionaux et locaux de façon régulière et efficace, afin d’accélérer le rythme de leur exécution et prévenir tout échec.

Durant cette rencontre, des ministres ont présenté des exposés abordant le taux d’avancement des différents projets de développement programmés en faveur de la population, particulièrement ceux inscrits dans le cadre du Programme « Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit », lesquels devraient respecter leurs délais de réalisation. Ainsi, le taux des projets lancés se situerait à 65% à fin 2017.

Pour leur part, le président et membres du bureau du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et ses présidents de groupes, ainsi que les parlementaires de la région, se sont penchés sur les principales revendications de la population, mettant l’accent sur la nécessité de conférer à la dimension politique la place qui lui échoit dans le traitement de la situation dans la province, et ce à travers la consolidation du rôle des institutions de médiation, en l’occurrence les partis politiques, les syndicats et les associations, outre le renforcement des initiatives de communication avec la population et les différents acteurs en leur fournissant les informations nécessaires.

L’ensemble des intervenants ont souligné leur prédisposition à une coopération commune dans le cadre d’une prise en charge collective de la responsabilité. Le but étant de répondre aux attentes de la population et réaliser les objectifs de développement dans la région, et faire face à toute tentative de nature à porter atteinte à l’image du pays et celle de la province, en particulier.

Ils ont été unanimes à souligner que le droit de protestation qui est garanti doit néanmoins s’inscrire dans la limite de la loi, tout en veillant à protéger les biens publics et privés et à préserver l’ordre public.

ils ont réitéré l’engagement des autorités publiques à veiller au respect des droits de l’Homme et à garantir les conditions d’un procès équitable, et ce conformément aux procédures juridiques en vigueur.

Cette réunion a été marquée par la présence de plusieurs membres du gouvernement, du président et des membres du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et les présidents des groupes composant ledit conseil, du président du conseil communal, des représentants et conseillers de la province d’Al Hoceima, du directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), du directeur général de l’Agence de développement des provinces du Nord et de la directrice générale de l’Agence Nationale des Ports.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire