ban600

La Chine met en place un système d’alerte sur l’état de l’environnement

La Chine met en place un système d’alerte sur l’état de l’environnement

Le gouvernement chinois a annoncé la mise en place d’un dispositif d’alerte pour surveiller l’état de l’environnement régional et celui des ressources, et pour sanctionner les responsables des dommages causés à l’environnement.

Selon un document publié mercredi par la Direction générale du Comité central du Parti communiste chinois et la Direction générale du Conseil des Affaires d’Etat, le nouveau dispositif se divisera en trois niveaux : surcharge sur l’environnement et ses ressources, risque de surcharge et absence de surcharge. De plus, en fonction des pertes de ressources et des atteintes à l’environnement, les régions en surcharge recevront une alerte rouge ou orange, alors que les régions en risque de surcharge recevront une alerte jaune ou bleue.

Les régions dans lesquelles l’environnement ne présente pas de pollution ni de pertes excessives de ressources seront labellisées zones vertes avec absence d’alerte. Pour les régions placées en alerte rouge, les autorités gouvernementales cesseront d’approuver les projets touchant à ce secteur, et les entreprises responsables d’atteintes graves à l’environnement et aux ressources feront l’objet de sanctions allant de l’amende à la fermeture, en passant par une limitation de la production.

Le gouvernement travaillera également à accorder des récompenses aux zones vertes pour leurs efforts déployés en matière de protection écologique et du développement des droits écologiques, et augmentera également son soutien en termes de financements verts. La Chine a dit “stop” à la croissance économique aux dépens de l’environnement, en mettant la protection de l’environnement en tête de l’ordre du jour pour assurer un développement plus vert et durable.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire