ban600

Le CHU de Marrakech reçoit à New York le Prix International de la Qualité

Le CHU de Marrakech reçoit à New York le Prix International de la Qualité

Le Centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech a reçu, lundi soir à New York, le Prix International de la Qualité, décerné par le Business Initiative Directions (BID), en reconnaissance des progrès et réalisations accomplis par cet établissement, ainsi que de la grande qualité des produits qu’il offre.

Premier établissement hospitalier public au Maroc et en Afrique à se voir décerner ce prestigieux prix, le CHU Mohammed VI a été récompensé notamment pour ses projets innovants et pour l’adoption d’une politique qualité dans son mode de gestion, selon les organisateurs.

Cette consécration, octroyée à moins d’une trentaine d’institutions internationales tirées sur le volet, est à la fois “une fierté et une grande responsabilité”, a estimé le Directeur général du CHU, le professeur Hicham Nejmi dans une déclaration à la MAP. Elle est le fruit d’un travail de longue haleine par les équipes de l’hôpital, a-t-il dit.

La politique de recherche, d’innovation et de développement que le centre hospitalier a adoptée depuis plusieurs années a porté ses fruits, s’est félicité M. Nejmi, qui a rappelé que le CHU Mohammed VI est la première banque des yeux et des tissus et la première banque d’os en Afrique.

Revenant sur les réalisations du CHU de la cité ocre, M. Nejmi a fait savoir que ce dernier a lancé un programme “très prometteur” de greffes d’organes et de tissus. Ainsi, c’est à ce centre qu’ont été réalisées les premières greffes de foies, la première greffe cardiaque pédiatrique, et la première greffe de tissu osseux produit localement au niveau de la banque d’os du CHU.

Au niveau de la gestion, M. Nejmi s’est félicité que la Direction générale du CHU vient d’être certifiée pour la troisième fois de suite aux normes internationales.

Ces réalisations sont accompagnées de plusieurs partenariats notamment en France, mais également dans nombre de pays africains, suivant la politique étrangère adoptée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a indiqué le DG du centre hospitalier, citant à titre d’exemple le Sénégal, le Mali, le Gabon, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, “où un projet de partenariat a récemment vu le jour concernant un projet de centre de formation en médecine d’urgence”.

M. Nejmi a souligné que le prix du BID constitue une nouvelle motivation pour maintenir la cadence de développement, faisant savoir que le CHU compte, à cet égard, parachever le déploiement du système d’information hospitalier, qui a atteint aujourd’hui 85 pc.

Le responsable a également cité les projets de développement de la télé-médecine, de la e-gouvernance (rendez-vous à distance, paiement à distance..), et de l’enseignement intra-hospitalier par simulation, soulignant que ce dernier ainsi que le e-learning “font partie des principales missions d’un Centre hospitalier universitaire”.

Lors de cette cérémonie, le Responsable du service Qualité et gestion des risques à la Direction générale du CHU Mohammed VI, Isam Khay, a été nommé par le BID “International Quality Ambassador”.

A ce titre, M. Khay sera appelé à mener des actions de promotion des outils de la qualité au niveau international et à pérenniser les démarches engagées au sein du CHU Mohammed VI.

Se disant “honoré par cette nomination”, M. Khay s’est félicité que ce titre est “la conséquence de plusieurs années de travail laborieux pour la promotion de la qualité au sein des établissements de santé”.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire