ban600

CIEA 2017 à Abidjan : Avec le retour du Maroc, l’Union Africaine est sortie “plus forte” qu’avant

CIEA 2017 à Abidjan : Avec le retour du Maroc, l’Union Africaine est sortie “plus forte” qu’avant

Avec le retour du Maroc à la famille institutionnelle africaine, l’Union Africaine (UA) est sortie « plus forte » qu’avant, s’est félicité mardi à Abidjan, le président de la Guinée, Alpha Condé, également président en exercice de l’UA.

« Certains de mauvaise augure considéraient que le retour du Maroc allait faire éclater l’Union Africaine, or cette dernière est devenue plus forte, une fois le Royaume a recouvert sa place naturelle », a-t-il dit lors de sa participation aux travaux de la 2è édition de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique (CIEA 2017), qu’abrite la métropole économique ivoirienne jusqu’au 30 courant.

Les pays africains se trouvent confrontés à une multitude de difficultés, notamment le danger du terrorisme, l’immigration clandestine, les défis de développement, et le déficit énergétique, a-t-il rappelé, notant que l’implication du Royaume via son expertise et son savoir- faire, dans la gestion de ces dossiers, ne pourra être que bénéfique pour toute l’Afrique.

« Nous pouvons avoir des divergences, mais ce qui doit nous unir face à des problèmes identiques est plus important. La preuve, le Maroc est revenu par consensus des Etats, et l’UA s’en est sortie plus forte qu’avant », a-t-il expliqué, mettant en avant l’engagement du Royaume, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, à œuvrer pour un Continent émancipé, émergent, développé et prospère qui a confiance en lui-même.

M. Condé a, dans la foulée, salué l’appui considérable du Maroc à la promotion de la sécurité alimentaire dans son pays, notamment avec la décision du Royaume de mettre à la disposition de la Guinée, d’engrais adaptés à des prix attrayants pour développer l’agriculture locale et parvenir à l’autosuffisance alimentaire.

Il a, en outre, mis en avant la démarche du Royaume pour une Afrique Unie. « Quand l’Afrique parle une seule et unique voix, on est bien écoutée », a-t-il conclu.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire