ban600

Cinéma : Un festival international va voir le jour à Abidjan

Cinéma : Un festival international va voir le jour à Abidjan

Le ministre ivoirien de la culture et de la francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a annoncé la création prochaine d’un festival international de cinéma à Abidjan. C’était lors du festival du film francophone d’Angoulême qui s’est tenu du 22 au 27 août dernier en France.

Cet événement de portée mondiale, dont la première édition se tiendra en novembre 2018, est programmé pour accueillir des films de tous les horizons et verra la participation de professionnels du monde entier. Le cinéma ivoirien, après une vingtaine d’années de léthargie devrait, par son biais, connaître un bond en avant significatif.

En effet, longtemps gangrené par la piraterie et le manque de diffusion dû à la disparition des salles de cinéma, ce nouveau festival devrait braquer les projecteurs sur le cinéma ivoirien, et partant, le cinéma africain qui pourra alors se frotter au cinéma américain, asiatique, européen, etc.

Et justement, le ministre ivoirien de la Culture et de la francophonie ne cache pas son optimisme. Lui qui a profité du festival du film francophone d’Angoulême pour convier l’assistance au rendez-vous de novembre 2018, s’est réjoui de la renaissance du cinéma made in Côte d’Ivoire.

« Pendant deux décennies, le cinéma a été au point mort dans le pays. Il a fallu attendre ‘Run’, de Philippe Lacôte, sorti en 2014 et sélectionné à Cannes dans la catégorie ‘Un certain regard’, pour que reviennent de belles productions sur grand écran. Ce qui manquait, c’était le manque de soutien de l’État aux réalisateurs. Aujourd’hui, même si l’enveloppe est réduite à cause de problèmes de trésorerie, nous pouvons concrètement employer 700 000 euros chaque année. Il nous faudrait quatre millions pour soutenir tous les projets qui nous intéressent, mais c’est un début. » a t-il déclaré.

Désiré Beiblo

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire