ban600

Classement des eaux de baignade selon leur qualité

Classement des eaux de baignade selon leur qualité

Voici le classement des eaux de baignade selon leur qualité comme révélé par le rapport national 2017 de surveillance de la qualité des eaux de baignade, présenté récemment à Rabat.

Le rapport, présenté lors d’une conférence de presse organisée par le Secrétariat d’État chargé du Développement durable, classe ces eaux en quatre catégories: Les eaux de bonne qualité pour la baignade, les eaux de qualité moyenne, les eaux momentanément polluées et les eaux de mauvaise qualité.

En ce qui concerne la première catégorie, au moins 80% des résultats en Escherichia coli ou en coliformes thermotolérants sont inférieurs ou égaux aux nombres guides (100/100ml), alors que 95% des résultats en ces substances sont inférieurs ou égaux aux nombres impératifs (200/100ml), indique le rapport.

Au moins 90% des résultats en entérocoques sont inférieurs ou égaux aux nombres guides (100/100ml), selon les résultats de surveillance organisée conjointement par le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et le Secrétariat d’Etat chargé du Développement durable.

Pour ce qui est de la deuxième catégorie, l’eau est de qualité moyenne lorsque le nombre impératif fixé par la directive pour les E.coli ou coliformes thermotolérants est respecté dans au moins 95% des prélèvements (2000/100ml), les conditions relatives aux nombres guides n’étant pas, en tout ou en partie vérifiées.

S’agissant de la troisième catégorie, l’eau des points de surveillance pour lesquels la fréquence de dépassement du nombre impératif pour ces bactéries est comprise entre 5% et 33,3% est considérée comme pouvant être momentanément polluée.

Cette pollution peut faire l’objet de mesures immédiates ou à moyen terme, permettant d’améliorer définitivement la qualité de l’eau, explique le document.

Si moins de 20 prélèvements sont effectués pendant toute la saison sur un point, un seul dépassement du nombre impératif en E.coli ou coliformes thermotolérants suffit pour entraîner le classement de la plage en catégorie C.

Pour ce qui est de la quatrième classe, le rapport fait savoir que lorsque, pour le contrôle bactériologique, les conditions relatives au nombre impératif sont dépassées au moins une fois sur trois, l’eau de baignade concernée est considérée comme de mauvaise qualité.

Toutes les zones classées en catégorie D durant deux années de suite doivent être interdites à la baignade, sauf si des améliorations significatives apparaissent.

Sur les 431 stations de prélèvements, qui ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, 421 stations (soit 97,90%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences réglementaires pour la baignade selon la norme relative à la qualité des eaux de baignade NM 03.7.200, selon le rapport.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire