ban600

Clôture à Rabat de la 5ème conférence islamique des ministres chargés de l’enfance

Clôture à Rabat de la 5ème conférence islamique des ministres chargés de l’enfance

La cinquième conférence islamique des ministres chargés de l'enfance, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a clôturé, jeudi à Rabat, ses travaux par l'adoption de "la Déclaration de Rabat".

S'exprimant à cette occasion, le directeur général de l'Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Abdulaziz Othman Altwaijri a indiqué que les documents constitutifs adoptés par la conférence s'inscrivent en droite ligne avec le thème choisi pour cette édition "Pour une enfance en sécurité" et constitueront "une feuille de route" pour atteindre les objectifs escomptés.

Les documents adoptés relatifs aux aspects de la violence contre les enfants, le phénomène du travail des enfants dans le monde islamique et le cadre général pour la protection des enfants du monde islamique contre la violence forment les fondements de la Déclaration de Rabat adoptée sous le thème "Pour une protection des enfants du monde islamique contre la violence", a-t-il souligné.

Les engagements de la Déclaration de Rabat confirment les droits fondamentaux des enfants, ce qui incombe aux pays membres de prendre en compte ces recommandations et de les adopter dans le cadre des politiques publiques, a-t-il relevé, relevant que la protection de l'enfance est une priorité absolue conformément aux préceptes de la charia islamique et au droit international humanitaire, notamment la convention internationale relative aux droits de l'enfant.

>>Lire aussi : M. Amara s’informe des projets d’infrastructures hydrauliques et routières dans la province de Guelmim

Il a, ainsi, appelé à l'adoption des stratégies et des feuilles de route nationales pour lutter contre la violence à l'égard des enfants et consolider la prise de conscience autour de leurs droits et la culture de la non violence afin de faire de ces engagements des principes juridiques exécutoires.

Par ailleurs, il a annoncé à cette occasion que cette conférence est la dernière puisque il est prévu d'intégrer cette conférence dans le cadre d'un congrès plus élargi relatif aux affaires sociales et portant sur les questions de l'enfance, de la famille et de la sécurité sociale, dont la première édition est prévue l'année prochaine en Turquie, remerciant l'ensemble des membres pour leur implication, leur soutien et leur contribution effective à la réussite des travaux de cette conférence.

Le congrès élargi sera une continuité des travaux de la Conférence et un moyen pour le renforcement de l'action commune des pays islamiques au service de leurs peuples, remerciant SM le Roi Mohammed VI pour son soutien inconditionnel à l'action islamique commune.

La séance inaugurale de cette conférence organisée en coordination avec l'Organisation de la coopération islamique(OCI), a été marquée par le message royal adressé aux participants, dont lecture a été donnée par le ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme, Mustapha Ramid.

Ont pris part à cette conférence de deux jours, initiée en coopération avec le Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement Social, plusieurs ministres chargés de l'enfance relevant de l'OCI, des représentants d'organisations gouvernementales et non gouvernementales régionales et internationales, des associations œuvrant dans le domaine de l'enfance, ainsi que plusieurs experts et chercheurs marocains et étrangers.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire