ban600

CNOPS: 65.553 bénéficiaires de l’AMO-étudiants en 2016-2017

CNOPS: 65.553 bénéficiaires de l’AMO-étudiants en 2016-2017

Un total de 65.553 personnes ont bénéficié de l'assurance maladie obligatoire (AMO) pour étudiants, au titre de l'année universitaire 2016-2017, affirme, vendredi, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS).

Dans un communiqué publié à l’issue de la quatrième session de son conseil d’administration au titre du régime de l'AMO-étudiants, tenue jeudi, la CNOPS précise que sur 116.307 demandes d'immatriculation traitées en coordination avec l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM), 65.553 ont été acceptées, alors que les autres (50.754) ont été rejetées pour affiliation à d'autres régimes de couverture médicale de base. Selon les indicateurs présentés, à cette occasion, par le directeur de la Caisse, Abdelaziz Adnane, les universités et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), qui englobent plus de 90pc des étudiants, sont affiliés à ce régime, note le communiqué.

→ Lire aussi : Adoption en Conseil de gouvernement d’un projet de décret fixant les taux de cotisation de l’AMO pour les professionnels, les travailleurs indépendants et les non-salariés

Relevant que le nombre d'immatriculés au titre de l'année universitaire 2017-2018 est de 32.621 étudiants, dont 25.399 stagiaires relevant de l'OFPPT, le conseil d'administration de la CNOPS a mis l’accent sur la nécessité de soutenir les mesures visant à renforcer la coordination au niveau du système informatique et de la communication avec les ministères de tutelle, l’Office national des œuvres universitaires, sociales et culturelles, l’OFPPT, l'ANAM et les universités, ce qui est à même d'améliorer les indicateurs de l'AMO-étudiants et de faciliter l'accès à ses prestations.

Entré en vigueur en janvier 2016, l'AMO-étudiants assure aux personnes éligibles non-affiliées à un autre régime de couverture médicale de base, l'accès au même panier de soins, taux de remboursement et prise en charge prévus pour le secteur public, conformément aux conditions fixées par la loi 65.00. Ce régime assure également une prise en charge totale par l’État des cotisations des étudiants et stagiaires du secteur public, alors dans le secteur privé, le montant de la cotisation annuelle de ces mêmes catégories est fixé à 400 dh.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire