ban600

La commissaire aux Affaires politiques de l’UA salue le leadership du Maroc dans la gestion du phénomène migratoire

La commissaire aux Affaires politiques de l’UA salue le leadership du Maroc dans la gestion du phénomène migratoire

La Commissaire aux Affaires politiques de l’Union africaine (UA), Minata Samate Cessouma a salué, lundi à Addis-Abeba, le leadership du Maroc en matière de gestion du phénomène migratoire à l’échelle humanitaire et des droits de l’Homme, et la démarche sage du Royaume pour lutter contre le terrorisme, appelant à s’inspirer de l’expérience marocaine en la matière.

Lors d’entretiens avec le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, en marge de sa participation à la troisième session ministérielle ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l’UA sur la justice et les affaires juridiques, Mme Cessouma a mis en exergue la politique adoptée par le Maroc, devenu pays d’accueil, en matière d’immigration et d’intégration des immigrés, louant le rôle et l’engagement de SM le Roi Mohammed VI, en tant que leader sur la question de la migration au sein de l’UA, indique un communiqué du ministère de la Justice.

Mme Cessouma a, également, salué le retour du Maroc au sein de l’UA, qui est de nature à conforter l’action de cette organisation, et souhaité la bienvenue au Royaume en tant que membre agissant au sein du continent africain, soulignant la politique de justice transitionnelle qui a marqué la nouvelle ère au Maroc.

Pour sa part, M. Aujjar a fait part de l’engagement du Maroc à l’égard de l’UA, notant le rôle stratégique que peut assurer le Maroc à tous les niveaux, après son retour au sein de sa famille institutionnelle continentale.

Le ministre a également réitéré la disposition du Maroc à apporter son total soutien et à coopérer constamment avec la commissaire aux Affaires politiques de l’UA, pour qu’elle remplisse avec succès sa mission au sein de l’organisation panafricaine.

Il a également évoqué les réformes politiques majeures menées au Maroc sous la conduite de SM le Roi, passant en revue l’expérience du Royaume en matières de justice transitionnelle, des droits de l’Homme et de lutte contre l’intégrisme et le terrorisme, ainsi que la nouvelle politique de l’immigration et de l’asile, couronnée par la régularisation de la situation des immigrés africains, notamment les femmes et les enfants qui ont été intégrés dans le système éducatif marocain.

M. Aujjar a, aussi, mis en relief la contribution du Maroc dans les actions humanitaires et les opérations de maintien de la paix de la stabilité, menées dans plusieurs pays africains.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire