ban600

Consécration à Washington du leadership “exceptionnel” de SM le Roi en matière d’efficacité énergétique

Consécration à Washington du leadership  “exceptionnel” de SM le Roi en matière d’efficacité énergétique

-Par Fouad ARIF-

Le prestigieux Prix du Visionnaire en Efficacité Energétique (Energy Efficency Visionary Award) a été attribué, lundi à Washington, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI en reconnaissance du leadership “visionnaire” et “exceptionnel” du Souverain, en tant que porte-voix de ce sursaut planétaire en faveur du climat, de la sauvegarde de l’environnement, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, autant de questions qui ont tôt fait l’objet d’un intérêt particulier de la part de Sa Majesté le Roi.

Sous le leadership du Souverain, le Maroc, fidèle à ses engagements climatiques, a été en mesure de mettre en oeuvre une politique nationale intégrée pour la sauvegarde de ce bien commun qu’est l’environnement, la lutte contre les effets des changements climatiques et la réduction des émissions des gaz à effet de serre à hauteur de 32 pc d’ici 2030. C’est dans ce cadre que le Royaume a lancé une série d’initiatives dans le but d’intégrer de manière résolue l’économie verte, à travers notamment l’adoption de la Charte Nationale de l’Environnement et la Stratégie d’efficacité énergétique, et libéralisé le secteur des énergies renouvelables.

Dans cette perspective, le Maroc a élevé ses ambitions à la faveur d’une stratégie nationale qui vise à porter à 52 pc la capacité électrique nationale à l’horizon 2030, et ce grâce à ses grands projets surtout en matière d’énergies solaire et éolienne.

La 22è conférence des parties à la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques, tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, a ainsi été, de par son succès retentissant, un souffle nouveau pour la mise en oeuvre de projets concrets qui crédibilisent l’engagement pris par la communauté internationale et qui apportent des solutions concrètes aux pays les plus menacés et les plus vulnérables. La crédibilité de l’engagement du Maroc dans le cadre de la coopération Sud-Sud, sous l’impulsion de la Vision Royale, est ainsi le vecteur qui aidera à articuler les objectifs de la COP22, souligne-t-on à Washington.

Dans un discours prononcé à l’occasion de l’attribution à Sa Majesté le Roi du Prix du Visionnaire en Efficacité Energétique, Gil Quiniones, co-Président du Conseil d’administration de l’Alliance de l’Efficacité Energétique (ASE), initiatrice du Forum mondial sur l’efficacité énergétique, a souligné que “le Maroc, qui a abrité la COP 22, se démarque par sa démarche exemplaire sous le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi”.

Grâce à ce leadership Royal, a-t-il expliqué, “le Maroc a été en mesure de mettre en place une stratégie globale ayant permis une amélioration significative de l’efficacité énergétique dans le Royaume, sur la voie de la concrétisation des objectifs spécifiés dans l’Accord de Paris sur le climat”.

“Pour toutes ces réalisations et pour l’approche adoptée par le Maroc en matière d’efficacité énergétique, laquelle approche se distingue par son caractère résolument dirigé vers l’avenir, nous sommes ravis et honorés d’attribuer à Sa Majesté le Roi Mohammed VI le Prix du Visionnaire en Efficacité Energétique, au titre de l’année 2017”, a souligné le co-Président de l’ASE.

“Nous sommes honoré d’être cette année le récipiendaire de ce prestigieux Prix. Nous avons tenu à l’accepter pour témoigner du vif intérêt que Nous portons à l’efficacité énergétique, dans le cadre de Notre Vision du développement socio-économique, eu égard à son rôle en matière de renforcement des droits fondamentaux des citoyens, de protection de l’environnement, de préservation de la santé publique, de réduction de la dépendance énergétique et de rationalisation du budget de l’Etat”, a souligné Sa Majesté le Roi dans le Message Royal d’acceptation de cette prestigieuse distinction, dont lecture a été donnée par l’Ambassadeur du Royaume aux Etats-Unis, Lalla Joumala Alaoui.

Et le Souverain d’ajouter : “Ce prix, qui confirme encore une fois, le positionnement du Royaume du Maroc parmi les pays qui ont su valoriser leur potentiel en énergies renouvelables en développant des centrales électriques solaires, des parcs éoliens, des centrales hydroélectriques et introduire des mesures d’efficacité énergétique dans tous les secteurs clés de l’économie marocaine”.

“Le défi qui se pose de manière pressante à notre monde d’aujourd’hui n’est pas tant de manquer de ressources énergétiques que de mobiliser les investissements indispensables en la matière”, a fait observer Sa Majesté le Roi, notant qu’”il est, donc, nécessaire de construire les infrastructures énergétiques nécessaires et de développer des technologies alternatives”.

C’est pourquoi le Royaume du Maroc, a poursuivi le Souverain, “œuvre constamment pour s’adapter en permanence aux mutations à venir en vue d’assurer son développement économique et social et répondre durablement à ses besoins croissants en énergie. La sécurité d’approvisionnement, la disponibilité de l’énergie ainsi que l’efficacité énergétique et la préservation de l’environnement sont les piliers de sa stratégie énergétique”.

Pour Sa Majesté le Roi, “L’efficacité énergétique constitue, aujourd’hui avec les énergies renouvelables, une nouvelle révolution dans le secteur énergétique de par l’évolution technologique qui assure une corrélation entre ces deux composantes. Elles devraient être intégrées et prises en considération dans les décisions d’investissement et de choix technologique dans l’ensemble des secteurs clés et gros consommateurs d’énergie, notamment l’industrie, le bâtiment, le transport, l’éclairage public et l’agriculture”.

“Notre engagement dans ce domaine s’étend au-delà du territoire marocain, et s’est matérialisé de manière concrète par les actions et les projets que Nous avons lancés, dans le cadre de partenariats gagnants-gagnants, particulièrement avec nos pays frères africains”, a réitéré le Souverain, en faisant observer que “Cet engagement a été également perceptible à l’occasion de la COP 22, organisée avec succès à Marrakech et marquée par l’organisation à Notre initiative du Sommet Africain de l’Action pour harmoniser l’action du continent pour un développement sobre en carbone”.

Et Sa Majesté le Roi de conclure: “Nous réitérons, à cette occasion, Notre engagement constant au niveau national, régional et continental, à déployer tous les efforts pour favoriser un climat de développement durable de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de l’innovation technologique et des métiers verts en général”.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire