ban600

Conseil de gouvernement: adoption de trois projets de décrets relatifs aux bourses de formation professionnelle et aux établissements universitaires

Conseil de gouvernement: adoption de trois projets de décrets relatifs aux bourses de formation professionnelle et aux établissements universitaires

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi, a examiné et adopté trois projets de décrets relatifs aux bourses au profit des stagiaires relevant des établissements de la formation professionnelle et deux projets de décrets relatifs aux établissements et cités universitaires.

Présenté par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, chargé de la Formation Professionnelle, le premier texte concerne le projet de décret 2-17-408 déterminant les conditions d’attribution des bourses scolaires au profit de stagiaires relavant des établissements de la formation professionnelle, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi , dans un communiqué lu à l’issue du Conseil de gouvernement.

Ce projet vise à octroyer des bourses scolaires aux étudiants bacheliers, qui poursuivent une formation de technicien ou de technicien spécialisé, a expliqué le ministre délégué, notant que dans une première étape environ 80.000 candidats profiteront de ces bourses.

Le conseil a, ensuite, examiné et adopté deux projets de décrets présentés par le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a ajouté M. El Khalfi.

Le premier texte N 2-17-382 modifiant et complétant le décret 2-90-554 du 18 janvier 1991 relatif aux établissements et aux cités universitaires, visant à transcender les effets juridiques résultant de la non application des dispositions du décret N 2-15-644 du 3 août 2016, stipule que les établissements universitaires, créés avant la promulgation dudit texte, gardent leurs appellations en l’occurrence l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA), la Faculté des Sciences et Techniques (FST) et l’Ecole Supérieure de Technologie (EST).

Le projet de décret vise également à transformer la Faculté polydisciplinaire relevant de l’Université Abdelmalek Essaadi en une Université des sciences juridiques, économiques et sociales, indique M. El Khalfi, et à créer nombre d’établissements universitaires en se basant sur les procès verbaux des réunions des Conseils des universités concernées et après avis de la Commission nationale de coordination de l’enseignement supérieur.

Le deuxième texte est relatif au projet de décret N° 2-17-229 abrogeant les dispositions du décret 2-15-644 du 29 chaoual 1437 (3 août 2016) modifiant et complétant le décret 2-90-554 du 2 Rajab 1411 (13 janvier 1991) relatif aux établissements et aux cités universitaires et à l’institution des dispositions particulières, et prévoyant la création de 15 écoles polytechniques réparties sur 11 universités, à travers la fusion des écoles supérieures de technologie, des facultés des sciences et techniques et des écoles nationales des sciences appliquées ou en transformant l’un de ces établissements en l’école qui doit être créée, compte tenu des difficultés qui rendaient impossible l’application optimale des dispositions de ce décret.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire