ban600

La consolidation de la coopération environnementale au centre d’entretiens de Mme El Ouafi en marge l’UNEA-3 à Nairobi

La consolidation de la coopération environnementale au centre d’entretiens de Mme El Ouafi en marge l’UNEA-3 à Nairobi

La consolidation de la coopération environnementale a été au centre d’entretiens et de rencontres de la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, mardi et mercredi à Nairobi, en marge de la troisième Assemblée des Nations Unies sur l’environnement (UNEA-3).

Ainsi, le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de l’environnement et du développement durable, notamment en matière de surveillance de la qualité de l’air et de gestion des déchets a été au cœur de l’entretien de Mme El Ouafi avec le ministre d’Etat, ministre français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

Elle s’est également entretenue avec le ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar, essentiellement de la concrétisation de l’accord de coopération en matière d’environnement et du développement durable, signé en 2014, à travers notamment la convocation de la première réunion de la commission mixte du suivi et la préparation d’un plan d’action pour la mise en œuvre dudit accord.

Cette rencontre a été également l’occasion pour les deux parties d’échanger sur les expériences des deux pays en matière de gestion des déchets, particulièrement du volet se rapportant au développement des filières de valorisation.

La secrétaire d’Etat a, en outre, eu un entretien avec le ministre nigérien de l’Environnement et du Développement Durable, Almoustafa Garba, axé principalement sur l’état d’avancement de l’opérationnalisation de la commission sous régionale du Sahel, notamment la mise en place d’un groupe de travail conjoint composé des 18 pays concernés, l’organisation d’une réunion dudit groupe et la validation de la note conceptuelle et les termes de référence relatifs au plan d’investissement climatique 2020-2030.

A cette occasion, les deux parties ont aussi discuté de la possibilité de tenir une réunion technique de cadrage au Maroc et de l’appui éventuel du centre de compétence sur les changements climatiques à ce processus.

Mme El Ouafi a eu aussi une rencontre avec la directrice du Bureau régional pour l’Afrique au sein du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Juliette Biao, axée sur le renforcement de la coopération entre le Maroc et le PNUE.

Les discussions ont porté essentiellement sur la préparation d’un accord de coopération et sa signature éventuelle lors de la visite du directeur exécutif de l’Agence onusienne, Erik Solheim, prévue au cours du deuxième trimestre de l’année prochaine. Mme El Ouafi prend part à cette UNEA-3 à la tête d’une forte délégation marocaine, composée également de l’ambassadeur du Royaume à Nairobi, El Mokhtar Ghambou, du président du directoire de la société d’Etat Marchica Med, Saïd Zarrou ainsi que de cadres du ministère des Affaires étrangères et du secrétariat d’Etat chargé du Développement durable.

Axée sur le thème de la pollution, cette UNEA-3 (4-6 décembre) vise à catalyser un nombre tangible d’engagements en vue de mettre fin à la pollution atmosphérique, des sols, des cours d’eau et des océans, et parvenir à une gestion saine des produits chimiques des déchets.

Ces engagements portent essentiellement sur l’adoption d’une déclaration politique sur la pollution qui pèse toujours plus sur la vie humaine, les économies et sur les écosystèmes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire