ban600

La coopération bilatérale au centre des entretiens de M. Akhannouch avec son homologue éthiopien

La coopération bilatérale au centre des entretiens de M. Akhannouch avec son homologue éthiopien

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch a eu, jeudi à Addis-Abeba, des entretiens, avec son homologue éthiopien, Eyasu Abraha, axés sur la coopération bilatérale dans le domaine agricole.

Au cours de cette entrevue, tenue en marge de la deuxième session du Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine (UA) sur l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement, et qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc en Ethiopie, Mme Nezha Alaoui M’Hamdi et des cadres des ministères des deux pays, M. Akhannouch a souligné la coopération fructueuse existant entre les deux parties, notant l’existence de projets d’envergue lancés et programmés dans ce cadre.

Le ministre a, dans ce sillage, évoqué le mégaprojet de réalisation d’une plateforme intégrée pour la production d’engrais, lancé à l’occasion de la visite effectuée, en novembre dernier, par SM le Roi Mohammed VI en Ethiopie, ainsi que la caravane de ” la carte des fertilités des sols “, qui sera lancée prochainement.

M. Akhannouch a également fait part de la disposition de son département à partager l’expérience acculée dans le cadre du Plan Maroc Vert avec l’Ethiopie, notamment dans les domaines de l’économie de l’eau, de la recherche et de l’agriculture solidaire.

De son côté, le ministre éthiopien de l’Agriculture et du Développement des Ressources naturelles a mis l’accent sur l’importance de ce projet d’envergure de réalisation d’une plateforme intégrée pour la production d’engrais, lancé lors de la visite de SM le Roi en Ethiopie, soulignant que ce projet servira de bonne base pour la coopération bilatérale et ouvrira la voie à son extension à d’autres domaines.

L’Ethiopie œuvre à développer son agriculture en voie de transformation, à booster plusieurs filières et à renforcer ses capacités à l’exportation pour répondre aux exigences du marché international, d’où le soutien du Maroc est souhaité dans ce sens, a indiqué M. Abraha.

D’autre part, les deux parties ont évoqué l’Initiative Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA) que l’Ethiopie a soutenue dès le départ.

Dans ce sens, le ministre éthiopien a fait part de la disposition de l’Ethiopie à accompagner les prochaines étapes de développement de cette initiative.

Les deux responsables ont, en outre, discuté des différentes problématiques auxquelles fait face l’agriculture africaine.

M. Akhannouch prend part aux travaux du segment ministériel (5-6 octobre) de la deuxième session du Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine (UA) sur l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement, à la tête d’une importante délégation du secteur agricole.

Cette session ordinaire du Comité se penchera notamment sur l’examen des rapports établis sur ces secteurs en vue d’en soumettre les conclusions au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement prévu en janvier 2018.

Au cours de cette réunion de deux jours, les ministres et responsables des départements de l’agriculture dans les pays membres de l’UA devraient examiner le rapport biennal continental sur la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo sur l’agriculture, les Contributions déterminées au niveau national (CDN) et de l’Accord de Paris sur le changement climatique ainsi que de la question des jeunes dans l’agriculture et dans la gestion des ressources naturelles.

Ce segment ministériel devrait également se pencher sur l’examen du rapport ministériel sur la réunion inaugurale de ce comité, du rapport de la réunion du groupe d’experts (2-4 octobre) et des projets de déclarations et de décisions.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire