ban600

Coup d’envoi à Skhirate de la première édition du festival “GAIA”

Coup d’envoi à Skhirate de la première édition du festival “GAIA”

 Le coup d’envoi de la première édition du festival “GAIA” a été donné, mardi, sous le signe “Le patrimoine immatériel au service du développement territoriale”.

Organisé par le Conseil préfectoral Skhirate-Témara en coordination avec la préfecture de Skhirate-Témara et en partenariat avec les communes de la préfecture, cet événement culturel promet un programme riche et diversifié digne des grands rendez-vous culturels et propose des spectacles de fantasia équestres (Tbourida), des soirées musicales, des activités sportives et des conférences culturelles.

Ce festival, qui se poursuit jusqu’au 06 août, s’assigne pour objectifs de contribuer à l’ouverture sur les différentes cultures, promouvoir les activités sportives et artistiques pour le grand public de la préfecture de Skhirate-Témara, valoriser le patrimoine culturel marocain, ainsi que d’offrir à cette localité connue pour son climat et sa dynamique estivale, un événement annuel permettant aux habitants et aux visiteurs d’agrémenter leurs journées par un moment inoubliable.

Cette manifestation culturelle, qui intervient également dans le cadre des festivités célébrant la fête du Trône, a pour vocation de présenter une offre culturelle riche et attractive, avec la participation de plusieurs poètes de la région d’Afrique du Nord et du Moyen Orient (MENA) et de jeunes écrivains marocains.

Ce festival a également un rôle économique qui offre aux coopératives un espace dédié à la présentation et à la vente de leurs produits pour les encourager et pour soutenir et stimuler l’économie locale.

Le festival ambitionne, également, de transformer la préfecture de Skhirate-Témara en espace d’échange de cultures, de mettre en avant les potentialités de la région et de contribuer à la mise en valeur de cette localité et ses endroits phares (la Kasbah de Skhirate, la place de Saint Germain à Harhoura et la place Moulay Rachid de Témara), présentant un environnement convivial.

Le directeur du festival, Abdlwahad Nakaz a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette première édition du festival vient répondre aux besoins en matière culturelles et sportives des jeunes au niveau de la préfecture de Skhirate-Témara et mettre en valeur ses caractéristiques touristiques.

Le thème du festival “GAIA” est inspiré par les anciens Grecs et se réfère à l’abondance de la richesse, a précisé M. Nakaz, tout en émettant le souhait de voir prochainement ce festival s’ériger en événement d’envergure nationale et internationale.

Riche en activités, ce festival est destiné au public marocain et aux visiteurs de tous bords, a-t-il souligné, notant qu’il offrira un lieu d’échange et de partage qui répond aux besoins de différentes franges de la société.

Pour sa part, le président du conseil communal de Skhirate Témara, Zouhair Zemzami, a fait savoir que cet événement vise la valorisation du patrimoine immatériel et des ressources humaines, vecteurs essentiels pour le développement local, rappelant que la préfecture de Skhirate-Témara regorge d’énormes potentialités culturelles, touristiques et agricoles.

Le festival “GAIA” prévoit, outre des soirées musicales, une exposition de photos de la famille Royale au siège de la préfecture et du complexe Mohamed Aziz Lahbabi, une conférence internationale sur “L’intelligence territoriale et l’avenir des villes africaines” au club REDAL-Témara, un symposium culturel et soirée poétique au complexe culturel Mohamed Aziz Lahbabi, un camping en faveur des enfants des villages abandonnés et un salon de coopératives régionales et de la photographie historique de la région à la place Moulay Rachid à Témara.

Côté concert, ce festival de dix jours (du 28 juillet- 06 août) propose également de la musique orientale et moderne, le rap, Chaabi, rai, folklores et la comédie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire