ban600

La création d’une Organisation internationale de la mutualité, au centre d’une réunion à Madrid

La création d’une Organisation internationale de la mutualité, au centre d’une réunion à Madrid

Le projet de création d’une Organisation internationale de la mutualité, rassemblant toutes les branches de mutuelles et non seulement celles de santé, a été au centre d’une réunion de travail tenue le weekend dernier à Madrid avec la participation des présidents de trois organisations continentales actives dans ce domaine.

La réunion a rassemblé ainsi les présidents de l’Union Africaine de la Mutualité (UAM), le Marocain Abdelmoula Abdelmoumni, de l’Organisation des Mutuelles d’Amériques (ODEMA), l’Argentin Alfredo Sigliano, et de l’Association Internationale de la Mutualité (AIM), l’Allemand Christian Zahn.

Elle a été une occasion de réaffirmer la volonté de créer une Organisation internationale de la mutualité en tenant compte des intérêts et objectifs communs et respectifs des structures existantes que sont l’UAM, l’ODEMA et l’AIM, ainsi que de promouvoir une coopération plus étroite entre les trois parties.

Cette réunion constitue une étape de plus dans le processus de création d’une Organisation internationale de la mutualité dont la version anglaise du protocole d’intention portant sur sa mise en place avait été ratifiée par l’UAM et l’ODEMA en début d’année à Genève, a indiqué le président de l’UAM et du conseil d’administration de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni.

Dans une déclaration à la MAP, M. Abdelmoumni a rappelé que la signature de cette version du protocole à Genève avait pour objet de concrétiser le contenu du protocole ratifié par les deux unions, en juin 2015 au Costa-Rica, portant sur la création d’une organisation internationale fédératrice de toutes les composantes du secteur mutualiste.

Cette future organisation, qui sera première de son genre, s’intéressera à tous les champs d’activité des mutuelles et non seulement à celui de la santé, a ajouté M. Abdelmoumni, mettant en exergue le rôle primordial assuré par les mutuelles dans plusieurs pays, notamment en Amérique Latine, en matière de lutte contre la pauvreté et la précarité, ainsi que de concrétisation de la justice sociale.

Il a fait savoir que la réunion de Madrid avait pour but, en outre, d’explorer les moyens à même de permettre aux trois organisations continentales de renforcer leur coopération en vue de mieux affronter les défis et difficultés auxquels les mutualités doivent faire face dans le cadre de la globalisation, notamment la concurrence avec des groupes d’assurances qui ne tiennent pas en compte le principe de solidarité.

L’accent a été mis sur la nécessité pour les mutuelles de se soutenir les uns les autres et de lutter ensemble pour les valeurs qui leur sont chères, à travers une coopération renforcée entre elles, a poursuivi M. Abdelmoumni.

Il a été décidé, a-t-il dit, de maintenir les discussions entre les trois organisations sur les différents types de coopération et de coordination à même de garantir le développement de chacune d’entre elles dans les continents où elles opèrent.

Les trois organisations ont convenu, à cet égard, de focaliser leur efforts sur des projets concrets et réalisables et de conjuguer leurs forces autour des idées et principes qui les unissent, a fait observer M. Abdelmoumni, président de l’UAM depuis 2010.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire