ban600

Crise Catalane : L’Espagne reste “la seule interlocutrice” pour l’Union européenne

Crise Catalane : L’Espagne reste “la seule interlocutrice” pour l’Union européenne

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a affirmé vendredi que l’Espagne reste « la seule interlocutrice » de l’Union européenne après le vote par le Parlement catalan d’une motion relative à la déclaration unilatérale de l’indépendance de la Catalogne.

« Pour l’UE rien ne change. L’Espagne reste notre seule interlocutrice », écrit M. Tusk sur son compte Twitter, tout en invitant le gouvernement espagnol à privilégier « la force de l’argument » dans la gestion de cette crise.

La même position ferme a été adoptée par le Parlement européen dont le président Antonio Tajani a souligné, dans un communiqué, que « personne dans l’UE ne reconnaîtra la déclaration d’indépendance » de la Catalogne.

Depuis la Guyane, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a insisté que l’Union européenne « n’a pas besoin d’autres fissures, d’autres fractures ».

« Nous n’avons pas à nous insérer dans ce débat hispano-espagnol, mais je ne voudrais pas que demain l’Union européenne se compose de 95 Etats membres », a expliqué le président de l’Exécutif européen.

Peu avant le vote du parlement catalan, le commissaire européen chargé de la Recherche et des Sciences, Carlos Moedas, avait appelé au nom de l’Europe « au respect de la Constitution » espagnole. « Je pense que nous devons tous respecter les pays tels qu’ils sont, nous devons respecter la Constitution et c’est extrêmement important pour l’Europe. Ce n’est pas une question pour l’Espagne, c’est une question pour l’Europe », avait-il dit déclaré lors d’un point de presse à Bruxelles.

Interrogé sur les derniers développements de la crise catalane, il a estimé que que « ce qui arrive actuellement est très difficile pour toutes les parties mais nous, en tant qu’Union européenne, nous devons défendre l’ordre constitutionnel en Espagne ».

Le Sénat espagnol (chambre haute du parlement) a donné, vendredi en session plénière, son feu vert aux mesures adoptées récemment par le gouvernement pour la mise en œuvre de l’article 155 de la Constitution visant à « restaurer l’ordre constitutionnel en Catalogne ». 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire