ban600

Le cycle des débats-rencontres «le Maroc en mouvement» s’invite à Séville

Le cycle des débats-rencontres «le Maroc en mouvement» s’invite à Séville

Le pavillon Hassan II, siège de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée à Séville, abritera, jeudi, la 6e édition du cycle des rencontres, «Le Maroc en mouvement». Cette conférence-débat braquera les projecteurs sur les avancées réalisées par le Royaume dans différents domaines et ce pour mieux comprendre le Maroc d’aujourd’hui, précisent les organisateurs.

Organisée par l’association des amis du musée du judaïsme marocain (AAMJM), avec le concours du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la Migration, la rencontre prône «la promotion du rapprochement et le dialogue entre les cultures espagnole et marocaine, dans le but d’atteindre une meilleure connaissance mutuelle», indique la Fondation dans un communiqué. Elle vise, en outre, à renforcer les liens du bien-vivre ensemble et permettre une meilleure intégration sociale de la communauté marocaine auprès de la société espagnole, ajoute la même source.

«C’est un rendez-vous dirigé aux Marocains du Monde et à tous ceux qui s’intéressent au Maroc d’aujourd’hui, avec ses réalités, ses défis, ainsi que son projet de société ouverte, démocratique et solidaire, conforme à la nouvelle réalité constitutionnelle et institutionnelle depuis l’adoption de la nouvelle Constitution», souligne le communiqué.

Le panel des intervenants à ce débat comprend des économistes, acteurs culturels et associatifs. Le coup d’envoi sera donné après une brève présentation des organismes prenant part à cette rencontre. Concrètement, le chapitre consacré à l’économie a été confié à Abdelaziz Ait Ali, chercheur auprès du think tank marocain OCP Policy Center. Son intervention s’articulera autour de la stratégie du Maroc en Afrique Subsaharienne, et les efforts fournis par le Royaume pour asseoir une coopération Sud-Sud.

>>Lire aussi: Le président du RNI rencontre à Paris des jeunes représentants de «Tariq Ibnou Ziad Initiative»

De son côté, la consultante auprès de l’UNESO, Amal Abou Al Azam, décortiquera l’apport des événements culturels, musicaux et les différentes performances artistiques, comme vitrine de ce nouveau Maroc et vecteur des valeurs de diversité prônées par le Royaume. Toujours dans cette perspective de transmettre les engagements du Maroc pour une société ouverte, la rencontre a consacré un important chapitre aux avancées réalisées dans le domaine de la promotion des droits des femmes marocaines. Ce volet sera assuré par la directrice du centre des recherches et de formation en matière de relations entre les religions, Aicha Haddou.

De même, les organisateurs ont consacré un espace au collectif marocain basé en Espagne. Le professeur à l’Université d’Almeria et membre de l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques, Hassan Belarbi Haftallaoui, présentera un exposé sur les challenges auxquels sont confrontés ses concitoyens marocains résidant en Espagne ainsi que les aspirations de la plus importante communauté installée sur le sol espagnol. Cette rencontre-débat sera animée par Albert Sasson, membre du conseil économique, social et environnemental et membre fondateur de l’Académie Hassan des Sciences et des Techniques.

A souligner que cette 6ème édition est organisée avec le concours de l’Association de l’Environnement et de l’Éducation (AMAE). Créée en 2011 en Andalousie, l’AMAE œuvre pour l’intégration des Marocains issus de la deuxième génération établie en Espagne. De surcroît, cette association, dont le siège se trouve à Almeria, promeut les valeurs appelant au respect de l’environnement auprès des jeunes et de la communauté marocaine. Fondée en 1988 dans la capitale andalouse, la Fondation "Trois cultures de la Méditerranée" est un espace qui prêche le rapprochement entre les différentes cultures du bassin méditerranéen et œuvre en faveur de la paix, du dialogue et de la tolérance.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire