ban600

De nouveaux établissements scolaires créés et plusieurs enseignants recrutés pour faire face à l’encombrement lors de la prochaine rentrée scolaire

De nouveaux établissements scolaires créés et plusieurs enseignants recrutés pour faire face à l’encombrement lors de la prochaine rentrée scolaire

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a procédé à l’ouverture de nouveaux établissements scolaires et au recrutement d’un grand nombre d’enseignants, toutes spécialités confondues, pour faire face à l’encombrement des classes, lors de la prochaine rentrée scolaire, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre de tutelle Mohamed Hassad.

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, présentée par le groupe du Parti Authenticité et Modernité (PAM), sur les mesures prises pour faire face à l’encombrement des classes, au titre de la prochaine année scolaire, M. Hassad a souligné que l’ouverture de nouveaux établissements scolaires et le recrutement d’enseignants s’inscrivent dans le cadre d’une série de mesures prises par le ministère pour faire face aux contraintes dont souffre le secteur de l’enseignement. En réponse à une autre question du groupe du Parti de la justice et du développement (PJD) sur la qualification des enseignants contractuels avec les académies régionales, le ministre a fait savoir qu’en plus de la formation et de la formation pédagogique dont vont bénéficier les enseignants, ces derniers seront accompagnés, durant l’année scolaire, par les inspecteurs du ministère de manière à leur permettre de s’acquitter au mieux de leur mission.

S’agissant des frais imposés par les écoles privées, objet d’une question du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, M. Hassad a fait savoir que le ministère « ne peut contrôler que le volet technique et les compétences des enseignants exerçant dans ces établissements » qui « restent libre de fixer leurs frais d’inscription ».

Par ailleurs, le ministre a mis en avant l’importance de ce type d’enseignement dans la formation des élèves, dont le nombre se monte à plus d’un million au niveau des écoles privées, exprimant la détermination du ministère à hisser l’enseignement public au niveau de l’enseignement privé.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire