ban600
Voeux

Deux projets ambitieux pour la mise à niveau du système de transport de la capitale

Deux projets ambitieux pour la mise à niveau du système de transport de la capitale

 S'inscrivant dans la dynamique du développement que connait le Royaume, la ville de Rabat a vu le lancement de deux projets structurants en matière d'infrastructures routières destinés à mettre à niveau le système du transport et à assurer un développement urbain de la capitale afin de lui permettre de se hisser au rang des grandes métropoles mondiales. 

Faisant partie du programme intégré de développement de la ville de Rabat 2014-2018, baptisé "Rabat ville lumière, capitale culturelle du Maroc", ces chantiers lancés par SM le Roi Mohammed VI contribueront au désengorgement de la ville et à l'amélioration de la sécurité routière et des moyens de transport en commun.

Concernant le transport en commun durable, l'extension de la ligne 2 du tramway de Rabat-Salé constitue une forte valeur ajoutée économique et sociale et joue un rôle très important dans la fluidité de la circulation avec une dimension écologique.

L'extension de la ligne 2 du tramway sur une longueur de 7 kilomètres, pour un investissement de 1,7 milliard de dirhams, est considéré comme un projet à fort impact sur la mobilité entre les deux villes jumelles.

A Salé, l'extension de la ligne se fera depuis le terminus actuel de l’avenue Hassan II et s’étendra sur un linéaire de 4,6 km jusqu'au nouvel hôpital de Salé (en cours de construction), en passant par l’avenue Zarbia, alors qu’à Rabat, l’extension (2,4 km) prendra ses débuts depuis le terminus actuel de l’Hôpital Moulay Youssef (quartier Akkari) pour longer l’avenue "Essalam" jusqu’au croisement avec l’avenue Al Kifah.

Ce projet va desservir des quartiers denses en populations (près de 400.000 habitants), en l'occurrence le quartier Yaâcoub El Mansour à Rabat et les quartiers Moulay Ismaïl et Kariat Oulad Moussa à Salé.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur du développement du réseau à la société Tramway Rabat, Hassan El Nhili a souligné que ce projet qui revêt une importance particulière se trouve en phase des travaux préparatoires, notant qu'à Rabat les travaux préliminaires se sont achevés.

Avant la mise place de la ligne de Tramway, il y a une étape clé à savoir la transformation des réseaux sous la ligne prévue du Tramway, a-t-il expliqué, notant que ce projet se veut une occasion pour réaménager les artères que va traverser le Tramway, dont l'avenue Essalam outre l'aménagement de trois espaces publics en faisant du tramway un moyen de transport et aussi une opportunité pour la mise à niveau des infrastructures de la ville. Ce projet concernera également la création de 4 nouvelles stations ce qui nécessitera plus de 30 marchés publics relatifs aux infrastructures, aux réseaux et aux systèmes informatiques, a-t-il fait savoir.

L’extension de la ligne 2 du tramway de Rabat-Salé augmentera le nombre passagers, a-t-il relevé, ajoutant que la réalisation de ce projet s'est basée sur une approche participative impliquant l'ensemble des intervenants locaux dans le domaine du transport urbain, outre les autorités locales, les élus et la société civile.

En vue de maintenir l'actuelle fréquence de mobilité, à savoir 8 minutes pour la première ligne et 9 pour la deuxième, le réseau qui regroupe 44 wagons, sera renforcé par 22 autres wagons simples (soit 11 doubles), a précisé M.Nhili faisant savoir que ce projet d'envergure aura un impact très important sur la fluidité de la circulation entre les deux villes voisines.

A cet égard, Najia (45 ans) et Abdellali (39 ans ), des utilisateurs quotidiens de ce moyen de transport, ont souligné dans une déclaration à la MAP que l’extension de ligne du tramway au niveau de la capitale permettra de faciliter leur trajet quotidien et leur épargnera la souffrance de prendre plusieurs moyens de transport pour arriver à leur destination.

Dans le même objectif, celui de mettre à niveau les infrastructures routières, un autre projet d'envergure a été réalisé, à savoir la rocade urbaine reliant Rabat et Salé, visant à faire rayonner et réaliser un aménagement intelligent de la ville dans le cadre d'une vision solide et intégrée qui garantit la prospérité de la ville sur les plans économique, social et environnemental.

Ce chantier grandiose, dont les travaux ont été lancés par SM le Roi Mohammed VI le 11 mai 2015, s'inscrit dans le cadre du programme intégré de développement de la ville de Rabat 2014-2018, baptisé "Rabat ville lumière, capitale culturelle du Maroc", permettant à la capitale du Royaume, classée patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, de consolider son positionnement de premier plan et de s’inscrire dans une dynamique soutenue de développement.

La rocade de 18,6 km qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 850 Millions de Dirhams (MDH) contribuera à faciliter la circulation entre les deux villes en absorbant 30 pc du trafic transitant entre les deux agglomérations (environ 30.000 véhicules par jour).

A ce propos, le Directeur régional de L'Equipement, du Transport et de la Logistique de la Région de Rabat-Salé-Kénitra Abdellah Raïss, a affirmé que ce projet s'assigne pour objectif d'augmenter la capacité de la voie et l'élargir à 3 voies en sections courantes et la dénivellation des carrefours à niveau.

Cette opération comprend, selon M. Raïss, la construction de 5 trémies ( Oulad Mtaa, Guich Oudaya, Carrefour Abderrahim Bouabid , Avenue Anakhil et Al milia), notant que la contribution du ministère dans ces projets durant la période entre 2015 à 2018, devrait atteindre 58 MDH.

Les travaux de ce chantier, qui s'inscrit dans le cadre d'une convention- cadre relative au programme intégré de développement urbain de la ville de Rabat, signée devant le Souverain en mai 2014, et visant le renforcement des services de cette voie sont toujours en cours, souligne le responsable faisant remarquer que les travaux liés au premier tronçon (1,4 km) entre l'autoroute et la route nationale ont pris fin ainsi que ceux des trémies des carrefours de Aswak Assalam et Annakhil.

Ces projets supervisés par le ministère, ajoute le responsable, comprennent également l'aménagement de deux pénétrantes autoroutières, à savoir le dédoublement de la route régionale 401 sur un linéaire de 10 Km , dont les travaux ont été achevés et de la route régionale 4025 entre le futur échangeur d'Oum Azza et l'entrée de la ville de Rabat.

Les différents projets structurants et ambitieux sont à même de hisser à un niveau élevé le service de transport, et répondre aux besoins d'une métropole qui évolue selon une vision globale et intégrée.

Propos recueillis par Bouchra AZOUR

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire