ban600

Développement de la représentation féminine au Parlement marocain

Développement de la représentation féminine au Parlement marocain

“Toutes les forces vives au Maroc considèrent que la participation de la femme est une condition essentielle pour la réussite des réformes et l’accomplissement de la mutation démocratique”, a indiqué, mercredi à Rabat, Le président de la Chambre des représentants, M. Habib El Malki dans un communiqué.

Lors d’une rencontre avec la vice-présidente au parlement du Chili et l’actrice associative, Clemira Pacheco Rivas, M. El Malki a souligné le développement que connaît la représentation féminine au Parlement marocain et la présence croissante de la femme aux postes de décision.

Au cours des dernières années, la femme au Maroc a bénéficié de plusieurs chantiers de réforme visant à concrétiser l’égalité entre les deux sexes à travers son introduction dans le système législatif et juridique et dans les programmes de développement. Actuellement, elle occupe, de plus en plus, des postes importants dans les administrations, les institutions politiques, les instances syndicales et associatives, participant ainsi activement à la chose politique et économique du pays.

Actuellement, les femmes parlementaires marocaines jouissent d’une importante représentativité (81 femmes contre 395 députés, contre 67 femmes en 2011), soit une augmentation de 20,5 %.

Le communiqué précise que l’accent a été mis sur les transformations profondes que connaît le Maroc en matière d’édification démocratique, de la consécration des droits de l’Homme et de la promotion de la situation de la femme.

El Malki a souligné aussi que les réformes démocratiques et institutionnelles initiées par le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ont été couronnées par l’adoption par référendum de la constitution de 2011, qui a prévu l’édification de l’État de droit et des droits de l’Homme, tel que reconnus universellement et instauré la parité hommes-femmes et la séparation des pouvoirs.

De son côté, la vice-présidente au parlement du Chili a souligné l’importance de renforcer les relations entre les différentes composantes de la société civile des deux pays, en vue d’échanger les expériences et de tirer profit des bonnes pratiques. Elle a, par ailleurs, passé en revue le processus démocratique que connaît le Chili, ainsi que les différents chantiers de réforme qui ont été lancés, y compris les réformes constitutionnelles et celles relatives aux droits de l’Homme, et tout ce qui est de nature à permettre l’amélioration des conditions des femmes et des jeunes, cite le communiqué.

 

 

O.C

 

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire