ban600

DGAPR: 39 sur les 49 détenus impliqués dans les événements d’Al Hoceima prennent régulièrement leurs repas et leur état de santé est normal

DGAPR: 39 sur les 49 détenus impliqués dans les événements d’Al Hoceima prennent régulièrement leurs repas et leur état de santé est normal

 La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a affirmé que 39 sur les 49 détenus impliqués dans les événements d’Al Hoceima dans la prison locale Ain Sbaâ 1 à Casablanca, prennent leurs repas de manière régulière et leur état de santé est normal.

Suite aux informations relayées par certains sites électroniques, la DGAPR a souligné dans une mise au point que parmi les 49 détenus dans les événements d’Al Hoceima, 33 ont mis fin, le premier janvier 2018, à leur grève de la faim, faisant savoir que 6 détenus n’ont jamais observé cette grève.

« Certains avocats de ces détenus, censés être les protecteurs de la loi et des droits et intérêts de leurs clients, recourent aux mensonges concernant les conditions de détention de ces derniers, au point d’inciter l’un d’entre eux à simuler une perte de conscience en plein procès », a relevé la Délégation générale.

Ces comportements poussent l’opinion publique à s’interroger sur les desseins réels recherchés par ces avocats, à travers des allégations mensongères sur les conditions de détention de leurs clients, sans tenir compte de leurs intérêts.

En dépit de ces actes, la DGAPR est déterminée à appliquer de manière stricte et ferme la loi sans discrimination entre les prisonniers, en respectant pleinement leurs droits.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire