ban600

La DGSN qualifie d’infondées les allégations sur l’intervention à Béni-Mellal de « policiers cagoulés et armés de sabres »

La DGSN qualifie d’infondées les allégations sur l’intervention à Béni-Mellal de « policiers cagoulés et armés de sabres »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les allégations publiées par un site d’information en ligne selon lesquelles des agents de police cagoulés auraient fait usage de sabres à l’encontre de mères marocaines et harcelé la fille de l’une d’entre elles, lors d’une intervention conjointe avec les autorités locales à Béni Mellal pour démanteler une tente dressée de manière anarchique sur la voie publique.

Dans le souci d’éclairer l’opinion publique et démentir ces allégations émaillées d’excès et de diffamation, la DGSN précise, dans une mise au point parvenue samedi à la MAP, que le démantèlement de cette tente en plastique érigée par une dame de manière anarchique sur la voie publique relève de l’une des prérogatives de la Police administrative qui l’a confiée à une commission-mixte locale assistée par des éléments de la sûreté nationale. Ces derniers ont établi un rapport sur cet incident et l’ont soumis au Parquet compétent.

Selon la même source, cette intervention administrative s’est limitée uniquement à dégager tout ce qui est de nature à obstruer le trafic et la circulation sur la voie publique et à porter préjudice à la sécurité et l’ordre public, précisant qu’aucun usage ou recours à la force publique n’a été enregistré.

A propos des allégations du harcèlement attribuées aux fonctionnaires de la Police, la DGSN assure qu’elles ont été traitées avec grand sérieux et ont fait l’objet d’une enquête minutieuse diligentée par l’inspection générale de la sûreté en novembre dernier, précisant qu’aucun élément n’a peut étayer ces allégations.

De ce fait, la DGSN tient à réitérer sa réprobation de ces allégations sur la « participation de policiers cagoulés et armés de sabres », lors de l’exécution d’une procédure de la Police administrative.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire