ban600

Le discours royal expose les tares de la vie politique et de l’administration publique

Le discours royal expose les tares de la vie politique et de l’administration publique

Dans Son discours à l’occasion de la Fête du Trône, SM le Roi Mohammed VI a exposé les tares de la vie politique et de l’administration publique, qui représentent des entraves majeures à la marche de développement du Royaume, a affirmé le directeur de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla, Rahim Ettor. “SM le Roi a dressé un diagnostic on ne peut plus critique. Le Souverain a dénoncé sans ambages les dysfonctionnements qui plombent la dynamique enclenchée par le Maroc, en l’occurrence la faible gouvernance au niveau de l’administration, l’incapacité des partis politiques à remplir leurs rôles d’encadrement et de médiation et le manque de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes”, a noté M. Ettor dans une déclaration à la MAP.

“Autant les responsables de l’administration que les partis politiques ne peuvent aujourd’hui s’épargner une profonde remise en question” , a-t-il estimé.

Dans son analyse de la teneur du discours du Trône, cet économiste s’est arrêté, par ailleurs, sur le différentiel établi par SM le Roi entre le secteur privé et le secteur public d’une part et entre des régions performantes et d’autres encore à la traine, pour mettre en relief l’impératif de la moralisation de la vie politique et de l’administration et un changement radical des mentalités pour pouvoir donner corps aux réformes et mettre en œuvre les chantiers de développement engagés par le Maroc.

“Les partis politiques et l’administration publique sont appelés à être pleinement au diapason de la dynamique enclenchée par le Souverain dont la finalité est de servir le citoyen dans toutes les régions du Maroc”, a-t-il conclu.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire