ban600

Le Discours du Trône fait le diagnostic des dysfonctionnements bloquant la dynamique de croissance

Le Discours du Trône fait le diagnostic des dysfonctionnements bloquant la dynamique de croissance

Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion du 18è anniversaire de la fête du Trône, fait un diagnostic clair et précis des dysfonctionnements qui bloque la dynamique de croissance et de développement au Maroc, ont relevé des compétences marocaines en Allemagne.

Mme Soraya Moukit, présidente d’honneur du Réseau des compétences germano-marocaines, a mis l’accent sur l’importance du Discours Royal qui a mis le doigt de manière audacieuse et franche notamment sur les dysfonctionnements de l’administration marocaine qui est au centre des préoccupations des Marocains du monde.

Elle s’est félicitée à cet égard de la haute sollicitude dont SM le Roi entoure les membres de la communauté marocaine en répondant à leurs préoccupations, notant que le Discours Royal reflète l’urgence de provoquer le changement que ressent tout citoyen, partant de la conviction que toute réforme doit passer par celle de l’administration pour être au diapason des ambitions que nourrit le Souverain pour un Maroc moderne, développé et prospère.

Mme Moukit a souligné que la communauté marocaine établie à l’étranger peut jouer un rôle important dans le développement du Maroc, et est appelée à contribuer davantage aux efforts visant à conforter ce développement en particulier sur le plan de l’investissement.

De son côté, M. Khalid Sahouli, professeur de médecine en Allemagne, a exprimé sa fierté des chantiers menés sous la conduite éclairée de SM le Roi et de la haute sollicitude dont le Souverain entoure les Marocains du monde.

Il dit retenir le ton critique du discours royal à l’égard des responsables politiques et des fonctionnaires qui n’accomplissent pas leur travail, soulignant que la valeur de l’homme dépend moins de sa position ou son statut que de l’efficacité de son action et de son impact sur la vie des individus.

Pr. Sahouli, qui est décoré d’un wissam royal, a souligné son attachement, en tant que membre de la communauté marocaine en Allemagne, à contribuer à l’amélioration des conditions de santé au Maroc en tant que levier du développement humain.

Dans sa lecture du discours royal, le chercheur et journaliste Abderrahmane Amar, a, pour sa part, relevé que SM le Roi a mis le doigt sur certains problèmes qui entravent la dynamique de développement au Maroc, notamment la gouvernance de l’action publique.

De ce fait, a-t-il estimé, l’importance du Discours Royal réside dans la clarification des responsabilités dans la perspective de la consécration de la reddition des comptes dans la gestion de la chose publique.

Pour l’avocat Mohamed Kerrouchi, le Discours Royal était équilibré dans le sens où il met en exergue les réalisations enregistrées par le Maroc dans différents domaines tout en soulignant les dysfonctionnements qui bloquent sa marche de développement.

M. Kerrouchi, également consultant et représentant des investisseurs étrangers au Maroc, a relevé, dans ce contexte, la nécessité impérieuse aujourd’hui de renforcer l’efficacité et l’efficience de l’administration et du système judiciaire, ce qui est de nature à encourager les opérateurs du secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises, à investir au Maroc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire